Gilles Pennelle en position éligible sur la liste de Jordan Bardella pour les élections européennes

À l'occasion du meeting de campagne qui se tenait ce 1ᵉʳ mai à Perpignan, Jordan Bardella a annoncé la liste de ses colistiers pour les élections européennes du 9 juin prochain. Le conseiller régional breton Gilles Pennelle figure en quinzième position. Si l’on en croit les sondages, il pourrait prochainement siéger à Bruxelles.

"Il faudrait une catastrophe nucléaire pour que je ne sois pas élu, annonce d’emblée Gilles Pennelle. Les sondages accordent aujourd’hui près de 30% des intentions de vote au rassemblement national.

Ce 1er mai, le chef du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bretagne a fait le voyage jusqu’à Perpignan pour participer au meeting de Jordan Bardella.

"Je veux défendre les agriculteurs et les pêcheurs bretons"

C’est là, que sa quinzième place sur la liste pour les Européennes a été annoncée. "C’est une nouvelle aventure qui commence, déclare-t-il, maintenant tant de choses se décident à Bruxelles. Je veux aller défendre les agriculteurs et les pêcheurs bretons", affirme-t-il.

"Les agriculteurs, et Jordan Bardella l’a rappelé dans son discours, n’ont rien obtenu après les manifestations du début de l’année. La situation est toujours la même, la colère est toujours là !"

"Moins de normes, moins de contraintes"

Gilles Pennelle espère intégrer la commission agriculture. "Il faut moins de normes, moins de contraintes pour les éleveurs" plaide-t-il. "Nous devons constituer une majorité qui refuse les traités de libre-échange qui mettent les exploitants dans des situations de concurrence intenable".

Il souhaite également défendre les intérêts des pêcheurs bretons qui sont, dit-il, "en train de mourir."

"Certains parlent beaucoup quand ils sont en Bretagne, mais ne font rien quand ils sont à Bruxelles," déclare le candidat. Il veut se servir de son ancrage dans la réalité bretonne pour faire changer les choses.

Ancien enseignant en histoire géographie, Gilles Pennelle a adhéré au Front national en 1987. Élu depuis 2015 à la région Bretagne, il est devenu, en 2023, directeur général du Rassemblement national.

Pour savoir quelles sont les 38 listes en lice pour le scrutin européen du 9 juin, CLIQUEZ ICI

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité