Handi Accès 35 : faciliter l'accès aux soins aux personnes en situation de handicap

Handi Accès 35 permet de faciliter l'accès aux soins à toute personne handicapée quelque soit le handicap (moteur, mental, sensoriel) / © AltoPress / Maxppp
Handi Accès 35 permet de faciliter l'accès aux soins à toute personne handicapée quelque soit le handicap (moteur, mental, sensoriel) / © AltoPress / Maxppp

L'accès aux soins des personnes handicapées se voit limité pour des raisons pratiques mais aussi parfois en raison de préjugés de la part de certains professionnels de santé. Le dispositif Handi Accès 35 permet l'accueil de ces patients ou leur orientation vers des médecins pouvant les recevoir. 

Par E.C


Handi Accès 35 a déjà répondu à une trentaine de sollicitations depuis son lancement en juillet. A l'initiative de la région Bretagne, l'Agence régionale de Santé (ARS), le pôle Saint-Hélier de Rennes ainsi que plusieurs associations ont permis la mise en place de ce dispositif permettant de favoriser l'accès aux soins des personnes en situation de handicap. 


Des patients sortis du parcours du soins


Ce service piloté par Aurélie Duruflé, médecin, se base sur un constat. Une personne handicapée sur quatre se voit refuser des soins, selon une enquête réalisée par Handifaction. Delphine Lemolgat, responsable stratégie et développement pour le Pôle Saint Hélier relève : "Dans les difficultés rencontrées, on relève les problèmes d'accessibilité, du matériel pas adapté, des professionnels qui ne sont pas formés au handicap, la gestion des troubles du comportement comme les patients autistes." 

"Certaines personnes sont en rupture de soins depuis longtemps, il s'agit de les réinsérer dans un parcours", ajoute Audrey Devallet, infirmière coordinatrice.

Marie, membre du collectif Handicap 35 se déplace en fauteuil roulant électrique. Elle confirme des rendez-vous manqués chez des praticiens pour des raisons logistiques, comme la présence de marche à l'entrée des cabinets médicaux. "Il y aussi la façon dont on peut être reçu. Une fois on m'a dit que dans mon cas il valait mieux que j'aille à l'hôpital. Une autre fois, un ophtalmologue ne m'a même pas dit bonjour mais juste 'vous croyez que vous me faites pitié avec votre fauteuil'."

Pour elle, renoncer aux soins "c'est prendre un risque, de trop attendre avant d'établir le diagnostique de graves problèmes." 
 


Un dispositif d'accueil et d'orientation


Handi Accès 35 vise à accueillir les patients handicapés, en prenant en compte leur spécificité et à leur faciliter la tâche. Le service apporte son aide aux enfants et aux adultes, tous types de handicap confondus : moteurs, sensoriels, mentaux. 

Le dispositif se sert des ressources déjà existantes. Le Pôle Saint-Hélier peut accueillir dans ses murs toute personne qui le souhaite pour une consultation dédiée. Plusieurs spécialités sont déjà proposées : dentaire, neurologie, orthoptie ou encore diététique. 

"Le premier contact se fait par téléphone ou par mail" souligne Audrey Devallet "il s'agit ensuite de décider soit d'accueillir le patient à Saint-Hélier, soit de le renvoyer vers un médecin ou une structure partenaire, qui pourra le recevoir en prenant en compte ses spécificités." 

Pour les personnes présentant des troubles du comportement, il est possible d'organiser au préalable "une visite blanche, pour venir voir les locaux, les soignants, pour éviter les appréhensions pendant les consultations."


Contacts Handi Accès 35 


Il est possible de joindre ce dispositif à l'adresse suivante consultations.dediees@pole-sthelier.com ou par téléphone au 02 99 29 53 07. 

La démarche va s'étendre à toute la région. Handi Accès 22 est déjà mis en place. Handi Accès 29 arrive la semaine prochaine. Du côté du Morbihan, pas de date encore précisée. En région Rhône-Alpes Auvergne, Handiconsult a été lancé en janvier. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus