Ille-et-Vilaine : la gendarmerie recherche un homme qui accoste les collégiens

Publié le Mis à jour le
Écrit par V. Chopin
L'enquête a été confiée à la gendarmerie d'Amiens - Illustration
L'enquête a été confiée à la gendarmerie d'Amiens - Illustration © Frederik Giltay / FTV

La gendarmerie d'Ille-et-Vilaine lance un appel à témoins. Un homme de 40-45 ans aurait abordé "de façon malveillante" des collégiens à des arrêts de bus ou à la sortie des établissements scolaires.

Le message a été posté ce jeudi après-midi sur Facebook. La gendarmerie d'Ille-et-Vilaine interpelle directement les utilisateurs de réseaux sociaux : 

"Si vous avez été témoin d’un comportement suspect (...) merci de contacter la brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires de Rennes."

Ce "comportement suspect" serait celui d'un homme qui a fait l'objet de plusieurs signalements rapportés à la gendarmerie d’Ille-et-Vilaine.

"Un homme d’environ 40/45 ans, de type caucasien, agissant seul et circulant à bord d’un véhicule sombre, gris ou noir, aborderait de façon malveillante des mineurs collégiens, notamment aux arrêts de bus ou à la sortie des établissements scolaires" explique le Colonel Sébastien Jaudon, le commandant le groupement de gendarmerie départementale d'Ille-et-Vilaine

Il aurait vraisemblablement été aperçu :

- A Saint-Germain-du-Pinel, ce mardi 4 janvier entre 17h et 17h30
- A Javené, ce mercredi 5 janvier entre 7h et 7h20
- A Liffré, ce mercredi 5 janvier entre 8H00 et 8H30

Dans son message, le Colonel invite ainsi tous les témoins de comportement suspect "notamment d’un individu correspondant à ce signalement" à contacter la brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires de Rennes au 02-99-32-53-50, ou à composer le 17 en cas d’urgence.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.