Incendie à Supélec à Cesson-Sévigné : "on aidait les gens à sauter"

27 blessés, dont trois graves, c'est le bilan d'un incendie qui a touché un bâtiment de la résidence étudiante, de l'école Supélec à Cesson-Sévigné. Certains étudiants ont dû sauter par les fenêtres pour échapper aux flammes. Jason est l'un d'eux. Il témoigne.

Dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 mai, un incendie s'est déclaré, dans l'un des bâtiments de la résidence étudiante de l'école Supélec à Cesson-Sévigné. 27 étudiants ont été blessés, dont trois grièvement et transportés au CHU de Rennes. Une cellule médico-psychologique a été ouverte pour les autres élèves présents lors du drame.

La ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation Frédérique Vidal se rend sur place ce mardi. 


"J'ai été un des premiers à sortir du bâtiment, à sauter"


Le feu a pris au premier étage, dans une des pièces communes. Les étudiants sur place ont dû réagir rapidement mais se sont vite retrouvés piégés par les flammes.

Jason, 21 ans fait partie de ceux qui ont pu sortir en premier. Il
 raconte la panique, alors que les flammes envahissent les étages. Hospitalisé car il avait inhalé trop de fumée, il est revenu sur place ce mardi 23 mai. 



Un numéro d'information mis en place par la préfecture


Comme Jason, certains étudiants hospitalisés ont pu regagner le campus. Les cours sont annulés toute cette journée. Une enquête devra déterminer l'origine de cet incendie.

Parmi les blessés graves se trouve une personne qui a été retrouvée inconsciente, au troisième étage, en arrêt cardio-respiratoire. Les pompiers ont pu la ranimer mais son pronostic vital est engagé. 

Dans un communiqué, la région Bretagne exprime son soutien "aux étudiants et aux familles encore sous le choc et pense tout particulièrement aux étudiants toujours hospitalisés" et ajoute que des solutions d'hébergement seront trouvées rapidement. 

La préfecture a mis en place un numéro destiné au public, 02 99 02 11 52 / 02 99 02 11 70



L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité