La famille Hérisset : des vanniers depuis six générations

© Baptiste Galmiche / France 3 Bretagne
© Baptiste Galmiche / France 3 Bretagne

Cela fait six générations que les Hérisset se transmettent le savoir-faire de la vannerie de génération en génération. Un art qui se perd : la Bretagne ne compte plus que 15 vanniers.

Par Baptiste Galmiche

Roger (père), Roger (fils) et Jean-Claude Hérisset ont tous trois un point commun : ils sont passionnés de vannerie. Le père a 84 ans et dompte l'osier depuis son adolescence.

Son savoir-faire, le vieil homme l'a transmis à son fils Jean-Claude qui, lui aussi, tresse ce bois. Roger (fils) a, quant à lui, hérité de ce don de manière moins conventionnelle : l'ingénieur et doncteur en ethnologie a rédigé une thèse à ce sujet : La vannerie en Bretagne.

Prix prohibitif

Sur le marché de la Guerche-de-Bretagne, Roger (père) et Jean-Claude exposent fièrement leur production. Plusieurs dizaines de paniers, à des formes bien distinctes les unes des autres. C'est sans doute ce qui attire les badauds, nombreux à s'arrêter devant le stand pour interroger les artisans sur la fonction des paniers. Mais peu en achètent, notamment en raison du prix.

Pourtant, "un panier qui coûte 50 euros va durer 35 ou 40 ans", vante Jean-Claude. "En rapport qualité-prix, il n'y a rien au-dessus de la vannerie", poursuit-il.

Reconnaissance du patrimoine vannier

Sur le marché de la Guerche-de-Bretagne (35), il y a 50 ans, 15 vanniers exerçaient. Aujourd'hui, ils sont les seuls. "Je suis sans doute le dernier de cette longue lignée et au fil des années, j’ai agrandi ma gamme de paniers utilitaires tout en gardant le panier traditionnel de mes ancêtres", témoigne Jean-Claude.

Actuellement, la Bretagne compte seulement 15 vanniers. Un savoir-faire qui se perd, et qui pourrait pourtant être valorisé. "On n'en est pas au niveau du fest-noz ou de la coiffe, mais aujourd'hui, il y a une amorce de reconnaissance culturelle", se réjouit Roger, l'ethnologue de la famille Hérisset. "Ce qui pourrait aider la reconnaissance du patrimoine vannier, ce serait une grande exposition", conclut-il.

Reportage : S. Salliou / B. Galmiche / A.-M. Rouanès

La vannerie : un savoir-faire de génération en génération
Cela fait six générations que les Hérisset se transmettent le savoir-faire de la vannerie de génération en génération. Un art qui se perd : la Bretagne ne compte plus que 15 vanniers. Reportage : S. Salliou / B. Galmiche / A.-M. Rouanès. Interviews : - Roger Hérisset, vannier depuis 70 ans ; - Jean-Claude Hérisset, vannier depuis 35 ans ; - Roger (fils) Hérisset, ethnologue et auteur d'une thèse sur la vannerie.

 

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus