Montfort-sur-Meu. 300 habitants et militaires tentent de retrouver une femme disparue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvaine Salliou
Les gendarmes ont organisé une battue, avec des volontaires pour tenter de retrouver une femme portée disparue à Montfort-sur-Meu
Les gendarmes ont organisé une battue, avec des volontaires pour tenter de retrouver une femme portée disparue à Montfort-sur-Meu © G. Le Morvan - France Télévisions

300 personnes, dont 150 habitants, participent à une battue dans la campagne de Montfort-sur-Meu, près de Rennes, ce mardi 16 février, pour tenter de retrouver Magali Blandin. Cette femme âgée de 42 ans, a disparu depuis le mercredi 10 février.

300 personnes, dont 150 bénévoles, un escadron de gendarmerie mobile et une patrouille de protection civile râtissent les bois aux alentours dans la campagne de Montfort-sur-Meu, à l’ouest de Rennes, ainsi que les berges. Magali Blandin, âgée de 42 ans, n'a pas donné signe de vie depuis le mercredi 10 février. 

La battue organisée pour tenter de la retrouver, doit durer jusqu’à la tombée de la nuit. 

Des recherches depuis vendredi

Dès vendredi, les gendarmes ont déployé d’importants moyens, en vain. Un appel à témoins a été diffusé. Hier, lundi 15 février, un hélicoptère, des chiens renifleurs et des plongeurs ont également passé au peigne fin les fossés, les champs et les cours d’eau.

Aucune piste privilégiée

Magali Blandin a quatre enfants, elle réside à Montfort-sur-Meu depuis septembre dernier, après s’être séparée de son conjoint. Elle est éducatrice de profession, elle travaille à Rennes. Elle a été vue pour la dernière fois à son travail, mardi 9 février. C’est une de ses collègues qui a alerté les gendarmes vendredi dernier.

Pour l’instant, les gendarmes n'écartent aucune piste .

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.