Quatre pompiers violemment agressés à Épiniac lors d'une intervention

L'endroit où s'est déroulée l'agression, chemin de La Jannais, au lieu dit St Léonard, à Épiniac / © Bruno Van Wassenhove - France 3 Bretagne
L'endroit où s'est déroulée l'agression, chemin de La Jannais, au lieu dit St Léonard, à Épiniac / © Bruno Van Wassenhove - France 3 Bretagne

Quatre pompiers de la compagnie de Dol-de-Bretagne ont été violemment agressés dans la nuit de samedi à ce dimanche 6 octobre, alors qu'ils étaient en intervention après l'accident d'une moto sur la commune d'Épiniac, en Ille-et-Vilaine.

Par Krystell Veillard


Il était près de 5h du matin, ce dimanche, lorsque des pompiers interviennent pour secourir deux jeunes hommes, âgés de 17 et 23 ans, qui viennent d'avoir un accident de moto, sur la commune d'Épiniac, près de Dol-de-Bretagne. La moto est seule en cause dans l'accident, mais au vu de l'alcoolisation des deux motards, les pompiers tentent de les retenir et ils préviennent la gendarmerie, selon la procédure habituelle.
 

La situation dégénère avec l'arrivée du père d'un des deux jeunes


Le plus jeune réussit à s'en aller. Il va revenir quelques instants plus tard, accompagné de son père et là, la situation va dégénèrer et s'envenimer. Les pompiers sont pris pour cible. De violents coups sont échangés et les secouristes doivent se réfugier dans leurs véhicules, qui font alors l'objet de la fureur des agresseurs. La vitre arrière de la voiture explose, une des ailes du fourgon est complètement défoncée.
 

Un arrêt de travail de 7 jours pour l'un des pompiers


Les gendarmes arrivés sur place, iront interpeller le père et son fils rentrés chez eux, alors que l'autre jeune se rendra de lui même à la brigade de Dol-de-Bretagne. Sur les quatre pompiers victimes de l'agression, l'un plus sérieusement blessé se verra délivrer un arrêt de travail de sept jours, pour les trois autres, dont le médecin, le bilan se soldera par deux jours d'arrêt de travail.
 

Jean-Luc Chenut condamne fermement ces actes inacceptables


Dans un communiqué, le président du Conseil départemental d'Ille et Vilaine, Jean-Luc Chenut, et président du service d’incendie et de secours 35, "condamne avec la plus grande fermeté ces actes inacceptables", il redit encore son "plus grand soutien à l’ensemble des sapeurs pompiers du Sdis35".
 
Agression pompiers Epiniac
ITW Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus