• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Régionales en Bretagne : “le combat de ma vie” pour Marc Le Fur

Marc Le Fur, au centre, avec Pierre Méhaignerie à sa droite et plusieurs de ses soutiens et candidats / © S. Breton
Marc Le Fur, au centre, avec Pierre Méhaignerie à sa droite et plusieurs de ses soutiens et candidats / © S. Breton

Marc Le Fur, tête de liste de la droite et du centre pour les élections régionales, bat la campagne pour conquérir la Région. Dimanche à Bruz, il a rassemblé 400 de ses partisans et reçu le soutien officiel de Pierre Méhaignerie.

Par Thierry Peigné

"Une bonne campagne, on doit en sortir essoré". "C'est le combat de ma vie". Ces mots sont de Marc Le Fur, l'actuel député "Les républicains" de la 3e circonscription des Côtes-d'Armor. Celui qui a annoncé sa candidature pour les élections régionales dès janvier, ne cesse de battre la campagne depuis juillet. Il sillonne la Bretagne de long en large, se présentant comme le rassembleur de droite, du centre et des régionalistes. Pour lui, "après 10 ans de socialisme en Bretagne, il faut tourner la page".  La droite se doit de reprendre le contrôle de la région perdue en 2004 après la victoire du socialiste Jean-Yves Le Drian.

"Sa Bretagne qui va mal"

Dimanche à Bruz, près de Rennes, 400 militants et sympathisants Républicains se sont rassemblés pour un Breizh Campus, une journée de travail pour débattre et réfléchir autour de leur projet pour les régionales. Marc Le Fur, au cours de son discours a lancé certaines des grandes lignes de son programme pour relever "sa Bretagne qui va mal", une région où "l'agriculture et l'agro-alimentaire ont été saignés à blanc".

Une Bretagne qui travaille

L'homme de droite plaide pour une Bretagne productive, du coté de ceux qui travaillent et de ceux qui ont des projets. Il se positionne pour plus de décentralisation, une simplification des contraintes administratives, pour un Etat qui laisse plus d'initiatives. Il veut donner la priorité à la jeunesse, relancer l'apprentissage et la formation par alternance, à la traîne selon lui dans la région ...

Il se présente comme mobilisé pour une Bretagne à 5 départements et pour la construction de l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes.

Un rassembleur

Au cours de ce Breizh Campus, la liste "Le choix de la Bretagne" du candidat de droite, a reçu le soutien officiel de Pierre Méhaignerie, le maire de Vitré et figure historique des centristes bretons. Marc Le Fur en a profité pour se présenter comme le grand rassembleur breton : "Je veux rassembler Les Républicains bretons, je veux rassembler le Modem breton, je veux rassembler l'UDI bretonne, je veux rassembler les régionalistes bretons. Je ne suis pas un fana des partis politiques. Ce qui compte, c'est qu'ils sont bretons".
Pierre Méhaignerie, Marc Le Fur et Maël De Calan, son porte parole / © S. Breton
Pierre Méhaignerie, Marc Le Fur et Maël De Calan, son porte parole / © S. Breton

La candidature attendue de Le Drian

Quant à son adversaire de la liste socialiste et dont le nom n'est toujours pas déclaré, même si celui de Jean Yves Le Drian, le ministre de la Défense est sur toutes les lèvres; Marc Le Fur déclare que la Région ne pourrait se satisfaire d'un président à mi-temps : "La France est en guerre. La Bretagne est en crise. Une France en guerre, ça exige un ministre de la Défense à plein temps. Une Bretagne en crise, ça exige un président de la Bretagne à plein temps".

Marc Le Fur en campagne pour les régionales
Lieu : Bruz (35) Intervenants : Marc Le Fur, tête de liste "Républicain" "Le Choix de la Bretagne" - Hervé Le Lu - Maël Le Calan (Les Républicains), porte parole Marc Le Fur - Quentin Renault, responsable "Jeunes Républicains" 22 / Reportage : S. Breton - C. Rousseau


A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus