Accouchement fatal à Fougères. Un malaise cardiaque à l'origine du décès de la mère. Une autopsie de l'enfant mort-né doit avoir lieu aujourd'hui

Dans la soirée du vendredi 17 novembre, une femme enceinte habitant Le Loroux, près de Fougères, ayant souhaité accoucher à son domicile, a été victime d'un grave malaise cardiaque au moment de son accouchement. Transférée en situation d'urgence vitale absolue à l'hôpital de Fougères, elle et son bébé n'avaient malheureusement pas survécu malgré tous les moyens déployés.

Vendredi dernier en fin d’après-midi, une femme enceinte, qui devait accoucher à son domicile du Loroux, près de Fougères (35), est décédée, tout comme son bébé

Une enquête "en recherche des causes de la mort" a immédiatement été ouverte par le parquet de Rennes et une double autopsie ordonnée. 

L'autopsie n'a pas éclairci les causes du décès de la mère

L'autopsie de la mère a eu lieu ce lundi 20 novembre. Elle "n’a pas, à ce stade, permis de déterminer la cause de son décès. Des analyses médico-légales (qui prendront plusieurs semaines) ont été ordonnées afin d’y parvenir", selon un communiqué de Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes. Il ajoute que "l'autopsie de l'enfant mort-né sera réalisée ce mardi 21 novembre"

L'hôpital de Fougères, par voie de communiqué, indique que la femme enceinte a été victime d'"un malaise cardiaque grave" au moment de son accouchement.

David Chambon, le directeur de l'hôpital, a partagé son émotion suite au drame : "Toutes les équipes du CH de Fougères, profondément touchées par cet événement, présentent leurs sincères condoléances à la famille" indique le communiqué. 
Un accompagnement psychologique a été proposé au personnel de l'hôpital ayant participé à cette prise en charge.

La situation a également fait l'objet d'un signalement auprès de l'Agence Régionale de Santé.