• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : quel impact sur l'aéroport de Rennes demande Christophe Castaner

Banderoles contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes déployées lors d'une manifestation à Rennes en 2015 / © DAMIEN MEYER / AFP
Banderoles contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes déployées lors d'une manifestation à Rennes en 2015 / © DAMIEN MEYER / AFP

Interrogé sur RTL, Christophe Castaner, délégué général LREM s'est exprimé sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Avant de prendre position, il souhaite notamment des éclairages sur une potentielle fermeture de l'aéroport de Rennes. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

Par La rédaction (avec AFP)

Alors qu'un rapport d'expertise doit être délivré le 13 décembre prochain, sur la pertinence et les conséquences d'un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes, Christophe Castaner s'exprimait à ce sujet ce vendredi 1er décembre, sur RTL. 

Un problème d'ordre public


Il estime que la "zone d'aménagement différé" (ZAD), rebaptisée "zone à défendre" par les opposants au projet et occupée "de façon quasi militaire" par 200 à 300 "zadistes" qui "se préparent au combat", "sera une vraie difficulté". 

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a estimé de son côté dans un entretien jeudi à L'Obs qu'"on a à Notre-Dame-des-Landes un problème d'ordre public. Certains en font abstraction dans leur raisonnement. Pas moi !", a-t-il souligné. 

L'aéroport de Rennes dans la balance


Christophe Castaner ne donne pas de position concrète. Il souligne : "Mon sentiment est qu'on est sur un projet qu'on traîne depuis 50 ans, il est nécessaire de faire une photographie pour voir s'il est toujours d'actualité". "Si l'expertise nous dit que ça n'a plus aucun sens, je ne défendrai pas ce projet", a-t-il affirmé, tout en rappelant qu'est aussi dans la balance la fermeture "de deux aéroports", "notamment celui de Saint-Jacques-de-la-Lande, juste à côté de la ville de Rennes", dont "on sait aussi les impacts qu'il y a sur l'environnement, sur les habitants". "Ca fait aussi partie des sujets sur lesquels je veux des éclairages", a-t-il dit. "C'est l'impact sur les deux aéroports qu'il faut prendre en compte, et pas la fermeture, car je n'ai pas connaissance que ce soit une préconisation de l'expertise"a précisé par la suite M. Castaner à l'AFP. 
Castaner s exprime sur Notr Dame des Landes
Christophe castaner s'exprime sur le projet d'aéroport Notre Dame des Landes sur RTL


Nathalie Appéré réagit: l'aéroport de Rennes a vocation à se consolider

La maire de Rennes a réagi aux déclarations de Christophe Castaner et a tenu à mettre les choses au point :

 « Christophe Castaner est particulièrement mal informé et ne connaît pas les enjeux du territoire »

Pour Nathalie Appéré il n'est nullement question que l'aéroport ferme. Selon elle  "L’aéroport de Rennes connaît un développement extraordinaire, avec des chiffres de fréquentation en hausse, un développement du nombre de destination au national et à l’international. L’aéroport de Rennes Saint-Jacques a au contraire vocation à se consolider. Il n’y a pas un début de réalité dans les propos de Christophe Castaner." a-t-elle expliqué à Ouest-France.
 

Méconnaissance du dossier selon Emmanuel Couet

"L'expression du ministre, ce matin, semble témoigner d'une méconnaissance du dossier. Il a, heureusement, rapidement corrigé ses propos" a de son côté expliqué Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, dans un communiqué.

Pour lui, "L'aéroport de Rennes joue aujourd'hui un rôle décisif pour l'attractivité de notre Métropole, et plus largement pour l'accessibilité de la région Bretagne". Et d'ajouter "J'ai par ailleurs été auditionné, au mois d'août dernier, par la commission de médiation chargée de rendre un avis sur le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes. À aucun moment, l'hypothèse d'une fermeture de la plateforme aéroportuaire rennaise n'a été évoquée."

Et de finir  par "Quelle que soit la décision finale du gouvernement sur le dossier NDDL, les aéroports rennais et nantais sont et resteront complémentaires."

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus