Aéroport de Rennes : la piste à l'arrêt du 2 au 28 mars 2020

 l'aéroport de Rennes poursuit sa modernisation / © Aéroport de Rennes
l'aéroport de Rennes poursuit sa modernisation / © Aéroport de Rennes

Dans le cadre des travaux de modernisation de l'aéroport de Rennes-Saint-Jacques, pour améliorer les capacités et les conditions d'accueil des usagers, une nouvelle étape va nécessiter sa fermeture totale. Ce sera au mois de mars 2020. Les passagers devront s'adapter.

Par Catherine Jauneau


La Région, autorité de gestion de l’aéroport, invite donc les usagers à anticiper la préparation de leurs voyages sur cette période et à s’informer auprès des compagnies aériennes sur les alternatives qui se présentent à eux.


Fermeture de la piste du 2 au 28 mars 2020


À intervalle de 25 ans environ, des travaux de réfection de la piste de l’aéroport s’imposent. La Région investit ainsi près de 10,5 M€ pour le resurfaçage et le renforcement de la piste et du taxiway (cheminement entre la piste et la zone de stationnement des avions) notamment. Les balisages lumineux de la piste et des points d’attente seront également remis à neuf et les réseaux d’eaux pluviales confortés.


Les travaux se déroulent en trois phases


Débutée en septembre, la réalisation d’une partie des réseaux d’eaux pluviales et électriques (phase 1) s’est achevée mi-novembre. Viendra ensuite la réfection de la piste proprement dite (phase 2). Ces travaux doivent être effectués en dehors de tout trafic, ce qui oblige le gestionnaire, la Société d’Exploitation des Aéroports de Rennes et Dinard (SEARD), à fermer la piste. Ainsi, aucun départ ni arrivée d’avions ne sera possible du 2 au 28 mars prochain inclus. En avril, suivra la pose des feux de balisage axial, phase 3 qui pourra intervenir de nuit.


Accompagner les hausses de fréquentation


Avec une croissance annuelle de son trafic passagers supérieure à 15 % depuis 2015 (+ 5 % en nombre de mouvements d’avions), l'aéroport a passé le cap des 850 000 passagers commerciaux en 2018 (pour une capacité initiale de 700 000 passagers) et les prévisions atteignent les 2 millions de passagers annuels, à l’horizon 2035, d'où la réalisation de cette modernisation du site.

D’ores et déjà, dans le cadre du Pacte d’accessibilité signé le 8 février dernier, l’État transfère à la Région Bretagne une parcelle de 1,2 ha, ce qui permet d’y aménager près de 450 places de stationnement supplémentaires en  plus des 925 places existantes. L’ensemble des aménagements sera achevé pour mars 2020.
 

Les travaux en quelques chiffres

· 115 000 m² de chaussée renforcée

· 8 000 m linéaires de marquage au sol de piste

· balisage lumineux : 39 km de câbles d’alimentation et 350 feux de piste

· moyens humains : 30 à 40 personnes pour la phase 1,  100 à150 personnes seront actives sur le chantier pour la phase 2, en mars 2020, opérée 6 jours sur 7 sur des amplitudes horaires élargies

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus