Arkea-Samsic officialise la venue du Colombien Nairo Quintana et affiche ses ambitions

Nairo Quintana a remporté cet été, en solitaire, la 18e étape du Tour de France, étape-marathon entre Gap et Valloire - 25/07/2019 / © AFP - M. Bertorello
Nairo Quintana a remporté cet été, en solitaire, la 18e étape du Tour de France, étape-marathon entre Gap et Valloire - 25/07/2019 / © AFP - M. Bertorello

Arkéa-Samsic a confirmé la rumeur, plus que persistante, de l'arrivée du Colombien Nairo Quintana pour trois ans au sein de la formation bretonne. Un renfort de poids pour satisfaire ses ambitions internationales.

Par Thierry Peigné


Nairo Quintana, en tête de la Vuelta (le Tour d'Espagne), va rejoindre la formation bretonne Arkea-Samsic, avec un contrat de trois ans. L'annonce officielle en a été faite lundi par le manager général de la formation bretonne, Emmanuel Hubert. Le coureur colombien avait annoncé dernièrement qu'il ne renouvellerait pas son contrat dans l'équipe Movistar et sa venue chez Arkéa circulait depuis longtemps.
  
Nairo Quintana, 29 ans, deux fois deuxième (2013 et 2015) et une fois troisième (2016) du Tour de France, sera le "co-leader" d'Arkea-Samsic à partir de 2020 avec le Morbihannais Warren Barguil, le champion de France en titre a précisé Emmanuel Hubert, le manager général de l'équipe. "On est plus fort à deux ou trois leaders dans une équipe moderne" a-t-il ajouté.

Vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016, Quintana a remporté cet été, en solitaire, la 18e étape du Tour de France, étape-marathon entre Gap et Valloire.  


"Gagner un Grand Tour"

Le recrutement de Nairo Quintana, "une des stars mondiales de notre sport, et une star planétaire en Amérique du Sud", a souligné Emmanuel Hubert, est l'un des points fort pour permettre à l'équipe bretonne d'assouvir son ambition de se faire une place dans l'élite du cyclisme mondial. L'équipe se positionne "comme si nous étions déjà une équipe du Pro Tour". Le manager général n'a pas caché sa volonté de s'afficher "comme l'une des meilleures équipes mondiales et gagner un grand Tour". "Sur le papier, notre équipe 2020, composée de 28 coureurs, n’aura rien à envier aux meilleures équipes du World Tour. Nous nous donnons trois saisons pour concrétiser le projet par une victoire sur un Grand Tour". L'équipe ne plus avoir à demander des invitations pour les
Grands Tours.  
Yvon Ledanois manager sportif et Emmanuel Hubert, manager général de l'équipe cycliste Arkéa-Samsic / © France 3 Bretagne - M.A. Mouchère
Yvon Ledanois manager sportif et Emmanuel Hubert, manager général de l'équipe cycliste Arkéa-Samsic / © France 3 Bretagne - M.A. Mouchère
 

"Un coureur très rigoureux"

Selon Yvon Ledanois, le directeur sportif d'Arkéa-Samsic, Nairo Quintana aurait choisi de venir dans l'équipe bretonne pour les valeurs et l'ambiance presque "familiale" qui s'en dégagent et aurait pu choisir une équipe beaucoup plus "fortunée".

Yvon Ledanois a bien connu le Colombien lorsqu'il était directeur sportif de Movistar durant deux ans. Il dresse le portrait d'un coureur "pointilleux sur tout le matériel, très rigoureux sur chaque détail même jusque dans sa tenue". Et contrairement à l'image qu'il donne de lui, "Nairo est loin d'être quelqu'un de fermé, c'est même un boute-en-train lorsqu'il est dans une bonne ambiance" ajoute-til.

Dans un tweet de l'équipe cycliste, Nairo Quintana précise que ses ambitions sont toujours les mêmes avec sa nouvelle formation : remporter le Tour de France. 
Ce lundi, l'équipe bretonne a également annoncé le renfort de deux autres Colombiens Winner Anacona et Dayer Quintana, le frère de Nairo ainsi que celui de l'Italien Diego Rosa. La direction d'Arkea-Samsic "a fait le choix de recruter des coureurs dont je suis proche. Ils sont comme ma famille, c'est comme ça dans notre culture, on est porté par nos proches et on veut briller pour notre pays. Je ne connais pas encore bien la culture bretonne mais on m'a dit qu'il y avait des similitudes", se réjouit Quintana dans un communiqué de la formation bretonne.

Les premiers contacts avec l'agent du Colombien remontent à mars dernier. D'autres coureurs devraient être annoncés dans une dizaine de jours.
 

Sur le même sujet

Littoral, Aurélien Ducroz, de la poudreuse à l'écume

Les + Lus