• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'artiste graffeur WAR expose pour la deuxième fois à Rennes!

Une des œuvres de l'artiste exposée à la Courrouze, à Rennes. / © WAR!
Une des œuvres de l'artiste exposée à la Courrouze, à Rennes. / © WAR!

WAR!, célèbre pour ses fresques murales immenses que l'on trouve partout dans Rennes, expose ses dessins miniaturisés à La Courrouze. Pour la deuxième fois après sa première exposition en 2016, WAR! l'inconnu invite son public à venir se pencher sur "La nuit des temps" dans son espace.

Par Corentin Bélard

Il expose mais personne ne sait qui il est. WAR! crée ses œuvres depuis une dizaine d'année dans la capitale bretonne. Ayant acquis une certaine renommée, son nom est connu par tous désormais.
Mais WAR! se dissimule aux yeux du monde, il ne veut pas que l'on associe un visage à ses créations. C'est pourquoi il n'est pas présent à sa propre exposition, il entretient le mystère. "L’anonymat inhérent à une pratique illégale sont quelques aspects de ce jeu passionnant" comme il le décrit lui-même.
C'est pourquoi ce sont ses amis qui sont sur place pour être porte-paroles de son travail et ses idées.
 

"Je peins donc je suis"

Cette exposition prend place dans la "grotte" de WAR! à la Courrouze. Ses croquis sur cartons sont affichés sur les murs de cette ancienne poudrerie que WAR! a remanié en grotte aux peintures rupestres. 
Sur le plafond voûté de ce petit bâtiment, l'artiste a dessiné des animaux tels qu'on peut les distinguer à Lascaux. Comme s'il avait rendu hommage aux premières formes d'art d'Homo Sapiens.
D'où le nom de l'exposition "La nuit des temps". Les gens qui viennent dans ce lieu se posent la question de savoir si ces peintures murales sont là depuis toujours.

Extraits de l'exposition

 
"Il peignait depuis longtemps et je pense qu'il avait envie de montrer son travail, explique Patrice Daniello, ami et porte-parole de WAR! Pour montrer les choses, il veut aussi avoir un univers"
Son univers propre, que l'on retrouve donc dans cette "grotte" de la Courrouze. Tel son credo "Je peins donc je suis", on rentre dans son imagination en découvrant cette exposition : son anonymat veut insuffler à son public que sa personnalité passe seulement par ses créations picturales.
 

L'exposition est un réel succès

Depuis l'ouverture officielle vendredi 9 novembre, l'exposition est un réel succès. La petite salle se remplissait rapidement chaque soir, ce que prouve que WAR! dispose d'un réel public qui le suit fidèlement. 
"En une semaine, tout a été vendu ! C'est un succès pour lui. On vient ici dans son espace, et les gens viennent de loin !"
Par exemple, un collectionneur parisien a fait le déplacement dès l'ouverture de l'exposition pour acquérir quelques unes de ses œuvres.
 


L'exposition dure jusqu’au 9 décembre, ouverte les dimanches 25 novembre et 9 décembre, de 14h30 à 17h30, les mardis, mercredis et jeudis, de 16h30 à 18h30, au pavillon Courrouze, 40, rue des Munitionnettes à Rennes.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus