"Chacun peut se faire sa propre histoire en écoutant ma musique". Rencontre avec Sylvain Texier (Ô Lake) à Rennes

Sylvain Texier est musicien et compositeur. Il se produit sous le pseudonyme de "Ô Lake". Attiré par le film, il réalise des albums et des bandes originales pour le cinéma. Nous sommes partis à la rencontre de ce musicien dans son univers calme et poétique. Portrait.
Sylvain Texier dans son studio
Sylvain Texier dans son studio © Ô Lake Music

C'est chez lui, dans son appartement rennais que Sylvain Texier nous a donné rendez-vous. L'endroit est calme, paisible et sobre, mais néanmoins chaleureux.

Très vite, Sylvain Texier nous invite à nous faire découvrir l'endroit dans lequel il passe le plus clair de son temps : son studio. Le lieu est ordonné et épuré, mais pour autant marqué par la personnalité et les goûts du musicien.

L'ambiance est sereine. À l'entrée de la pièce se trouve un piano, à droite des guitares et des disques, au fond un bureau et contre le mur, une affiche de cinéma. 

Musique, cinéma, calme et sérénité : tel est l'univers personnel et artistique de Sylvain Texier.

Ô Lake : un projet musical néoclassique et cinématographique

La passion musicale de Sylvain Texier remonte à l'enfance. "J'en suis venu à faire de la musique parce que c'est une passion depuis l'enfance. J'ai commencé par apprendre la batterie et de fil en aiguille, j'en suis venu à faire de la guitare acoustique et du piano. Aujourd'hui je suis musicien d'un projet de musique instrumentale néoclassique, cinématographique", explique t-il. 

Notre rencontre en portrait IGTV.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Bretagne (@france3bretagne)

Sylvain Texier ne fait pas que jouer ses morceaux. Il en est également le compositeur. "Je compose toutes les parties. Ça va du piano évidemment, aux percutions et à l'électro. Je compose aussi les cordes, mais c'est le seul instrument dont je ne joue pas".  

Le calme et la douceur

Lorsqu'on lui demande d'où lui viennent ses inspirations, la réponse est une fois de plus à l'image du musicien : poétique, calme et délicate. "C'est assez varié. Ça vient parfois d'images, ça peut être des séries, des images de films, de la nature. Cela peut être une ambiance, une humeur, quelque chose que j'ai vécu. C'est vraiment très large".

La musique de Ô Lake par son côté calme et doux est extrêmement relaxante. Un trait de la personnalité de Sylvain qui - comme il l'explique - transparaît dans ses productions. "C'est quelque chose qui me vient tout à fait naturellement. J'aime les sonorités douces et chaleureuses. Je me fais souvent violence pour rajouter des choses un peu plus dures". 

Pour ce faire, le musicien utilise aussi une bande de tissu qu'il dispose entre les cordes et les marteaux de son piano pour lui donner "ce côté cotonneux que j'aime beaucoup".

De la poésie dans sa musique instrumentale

Il se dégage une certaine poésie des compositions de Ô Lake. Un phénomène que Sylvain Texier explique par le choix de ses musiques exclusivement instrumentales. " Il faut palier ce manque de texte par d'autres choses mais j'avais envie de laisser le champ des possibles complètement ouvert à l'auditeur. Chacun est capable de se faire sa propre histoire avec ma musique."

Une sensibilitié que l'on retrouve également dans le choix du pseudonyme de l'artiste. Il explique " Ô Lake ça vient d'un poème de Lamartine qui s'appelle "le lac". Cela représentait pour moi le romantisme, la nature et le calme. J'avais envie de me cacher derrière un pseudonyme et je trouvais que ça correspondait bien à ma musique. " 

De la culture anglo-saxonne plein la tête

Ô Lake est profondément attaché à la culture anglo-saxonne. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle tous les titres de ses compositions sont en anglais. "J'étais très influencé par beaucoup de groupes anglo-saxons et donc forcément par des titres de chansons. Cela me parle un peu plus que les titres français. J'essaye aussi de choisir certains titres qui sont compréhensibles dans les deux langues voire parfois le même mot en français et en anglais. "

Sylvain Texier a récemment sorti un album, ou plutôt, comme il le décrit lui-même, une "fausse bande originale." Il explique " J'ai sorti un nouvel album qui s'appelle Gerry. J'ai recréé la bande originale du film Gerry de Gus Van Sant, avec son accord. J'ai pris quelques mois pour recréer la musique du film à ma façon et maintenant, je la joue en ciné-concert."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ô Lake (@olakemusic)

Sylvain Texier a encore des projets à venir dont un album qui devrait sortir d'ici l'automne 2022. "Je travaille sur un autre album qui est quasiment composé entièrement. On va commencer la production en janvier. " nous livre-t-il avec un sourire pétillant. 

Ô Lake, le portrait

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture rencontres à l'antenne vos rendez-vous portrait cinéma