Coronavirus : un premier cas confirmé à Rennes

Le CHU de Rennes / © MA. Mouchère - France Télévisions
Le CHU de Rennes / © MA. Mouchère - France Télévisions

Un premier cas de contamination par le coronavirus a été confirmé à Rennes. Il s'agit d'une femme, actuellement hospitalisée. Des tests ont été effectués auprès de son mari, un sapeur-pompier de Rennes, et sont en cours d'analyse. 

Par L.H.

Rennes est aussi touchée par le coronavirus. Un premier cas de contamination a été confirmé ce samedi 29 février. 

La personne touchée est une femme, actuellement hospitalisée au CHU de Pontchaillou, l'un des deux établissements bretons dits de premier rang pour prendre en charge les patients contaminés.

Son mari, un sapeur-pompier de la caserne Saint-Georges de Rennes, pourrait également être atteint du coronavirus. Ce dernier a effectué des tests au CHU de Pontchaillou pour diagnostiquer si oui ou non, il est également contaminé. Les résultats devraient être connus dans la soirée. 

Si le pompier est testé positif au coronavirus, la caserne Saint-Georges de Rennes sera confinée. Cette après-midi, les 20 à 25 sapeurs-pompiers présents dans la caserne n'ont effectué aucune sortie pour éviter d'être en contact avec d'autres personnes et potentiellement les contaminer. Les casernes du Blosne et de Beauregard ont pris le relais pour les interventions. 

Un premier cas breton dans le Finistère

Jeudi déjà, un premier cas de coronavirus avait été confirmé en Bretagne, dans le Finistère. Il s'agit d'un homme âgé de 72 ans qui a récemment séjourné en Egypte, dans le cadre d'un voyage organisé.

Lors d'une conférence de presse donnée vendredi 28 février à Rennes, le directeur de l'Agence régionale de Santé Bretagne Stéphane Mulliez avait indiqué que le patient se trouvait "dans un état stable, au service réanimation médicale. Son épouse qui a voyagé avec lui en Egypte est également hospitalisée à Brest dans le service des maladies infectieuses pour être diagnostiquée".

Deux cas suspects de coronavirus ont également été identifiés en Bretagne a souligné vendredi l'ARS. Des tests ont été effectués à Rennes pour diagnostiquer si ces deux personnes sont oui ou non contaminées. Les résultats n'ont pas encore été communiqués. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus