• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“DAHO par Daho”, un documentaire intime et discographique sur France 3

Etienne Daho aux victoires de la musique en 2018 / © IP3 Press MaxPPP
Etienne Daho aux victoires de la musique en 2018 / © IP3 Press MaxPPP

 "Voici un texte nul comme je les aime. On va le prendre, ça peut fonctionner". Par ses mots, Etienne Daho, commente l’une des chansons qui fera l’un de ses succès. Ce documentaire est de la sorte, sensible et riche en enseignement sur un homme qui compte. A découvrir le 22 mars à 23h.

Par Benoit Thibaut

Daho c’est une génération, une époque qui dure d' hier à aujourd'hui. Nous nous sommes construits avec ce petit gars à nos côtés. Etienne Daho ne comptait pas chanter très longtemps, finalement cela fait des années qu'il nous enchante.
 

Des rues de Rennes à celles de Londres  


Etienne Daho fait partie de nos vies. Il a grandi dans notre région et a couru les nuits de Dinard à Saint-Malo en passant par Rennes. De concerts à la salle de la Cité aux studios parisiens, Daho a décollé. Sa vie est passée en quelques jours du jeune sans un sou qui se cherche avec ses potes, à celui de chanteur hyper exposé.


"On se construit sur des déséquilibres"


Etienne Daho dans ce documentaire nous livre tout, vraiment tout. Cela veut dire que l’artiste aux multiples disques d'or et de platine revient sur les moments fondateurs de sa vie. Daho à de la mémoire et a conscience des évènements qui construisent. Les confidences s’enchaînent, de son enfance marquée par le départ de son père, aux  rencontres rennaises, ses amis de jours, de nuits, et les chansons, surtout les chansons.


"Je fais des chansons"


Cette phrase lancée une nuit à Rennes le met face à son évidence. Le fait de le dire lui a permis d’en prendre conscience. Daho c’est avant tout un artiste, un musicien, un auteur de textes qu’il transforme. Parfois cela devient des tubes, mais toujours ses mots parlent de lui.
 

Daho utilise les métaphores pour parler de ses expériences personnelle et les rendre universelle. Ce documentaire nous permet de mieux en comprendre les sens. Comme pour "Duel au soleil" écrit pour son père, parti entre deux surprises party.
 


Les confidences, les archives vidéos personnelles nombreuses nous font revivre des moments que la télévision a capté et nous permet de nous placer à la place de cet éternel jeune homme. Comme la fois où son amie Charlotte Gainsbourg lui rend un vibrant hommage lors des Victoires de la musique. Difficile de ne pas frémir. 
 

Daho ne joue pas. Il est. Et s’exprime corps et armes.


Lui nous parle de ses chansons, de leurs histoires. Une par une Etienne Daho nous livre des petits bouts de sa vie avec une sincérité et une classe qui ne laissent pas indifférent.

On apprend comment et pourquoi cela a duré.
 

J’ai une bonne étoile. La musique m’a sauvé.  Durer c’est le fait des autres.

 


Daho revient au travers des chansons sur sa vie et ce qui a fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui. Fort droit et tellement tendre.
 
Etienne Daho lors d'un shooting à Paris / © PhotoPQR/Le Parisien
Etienne Daho lors d'un shooting à Paris / © PhotoPQR/Le Parisien

L’artiste Daho aime marcher en écoutant de la musique calepin en poche pour noter des idées qui le traverse. Il écrit. Comment cela ? Nous ne pourront en savoir plus, la création reste un mystère même pour le premier concerné. 
 


A défaut par ses anecdotes, et les nombreuses archives nous revivons répétitions et moments studios avec les musiciens et artistes avec lesquels Daho a composé ou chanté.

Ce documentaire est riche, généreux, sincère. Pour le recevoir nul doute que le moment se prépare. Il passe à 23h le vendredi 22 mars. L’horaire est idéale pour vivre cette expérience de confidence que nous offre le réalisateur Sylvain Bergère.
 
Etienne Daho en pleine lumière / © PQR-LA NOUVELLE REPUBLIQUE
Etienne Daho en pleine lumière / © PQR-LA NOUVELLE REPUBLIQUE

"Daho par daho", est un comme une lettre musicale, discographique, que le chanteur envoie à son public. Sa parole habituellement rare nous tient constamment dans ce film. Les quelques interviews que l’artiste a offert au réalisateur Sylvain Bergère et les extraits musiciaux mettent en relief  l’intime.


Pour les rennais et amoureux des Transmusicales, le chanteur sera à l' affiche des Trans les 4 et 5 décembre prochains au TNB pour deux concerts événements.

Voici un extrait du documentaire. Etienne Daho se livre sur ses années à Rennes. Période fondatrice de sa vie d'artiste et d'homme.
 

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus