Dédoublement des CP : "n'avoir que 12 élèves, c'est presque irréel"

Lors de cette rentrée scolaire 2017, 34 classes de CP en Bretagne seront issues du dédoublement des CP voulu par le gouvernement pour soutenir les élèves les plus fragiles. "Une approche plus efficace au plus près des élèves" expliquent les enseignants de l'école Volga à Rennes qui s'y préparent.

Alors que l'objectif 2017 demandé aux rectorats est de commencer par dédoubler les classes de CP en REP+ (Réseau d'Education prioritaire), l'académie de Rennes a élargi dès cette rentrée la mesure à plusieurs classes de REP afin d'anticiper le dédoublement des CP en REP prévu en 2018. Au total, c'est 34 classes (686 élèves) de 19 établissements bretons (voir liste ci-dessous) qui seront dédoublées alors que l'académie ne compte que deux écoles en REP+ (Guillevic et Volga à Rennes représentant 90 élèves).

Des aménagements nécessaires dans les écoles

A l'école Volga en REP+, les enseignants s'organisent et réaménagent les locaux. Une classe de CP-CE1 ainsi qu'une classe de CP ont été dédoublées afin de donner naissance à trois classes de CP de 12 élèves. Conséquence, il a fallu transférer deux autres classes de CM1 et CM2 dans le bâtiment d'en face, obligeant ainsi les enseignants à revenir faire leurs cartons durant l'été. Un effort facilement accepté par les professeurs des écoles impatients d'encadrer des classes de "seulement" 12 élèves. "Un rêve irréel" pour Ghislaine Lejeune, enseignante de CP qui va ainsi avoir une approche plus efficace au plus près des enfants.

Parmi les nouveautés de cette rentrée scolaire 2017, le dédoublement des classes de CP dans les quartiers les plus défavorisés. 34 classes sont concernées en Bretagne. Mais il faut pour les enseignants s'organiser et aménager l'espace comme ici à Rennes à l'école Volga. / Intervenants : Gaëtan Dureau, enseignant en classe de CP dédoublé - Ronan Jubin, enseignant en classe orchestre CM2 - Ghislaine Lejeune, enseignante en classe de CP dédoublé - Sophie Etemadi, enseignante en classe de CP dédoublé - Géraldine Le Pottier, enseignante en CE1

Une volonté de soutenir les élèves les plus fragiles

C'est pour combattre la difficulté scolaire dès les premières années de l’école que le nouveau gouvernement a décidé de dédoubler les classes de CP et de CE1 dans les zones d'éducation prioritaire (REP et REP+), au sein des établissements qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales. 



Les 19 établissements bretons concernés par ce dédoublement des effectifs en CP :
  • 3 en Côtes d'Armor : écoles primaires en REP de Saint-Jacut-du-Mené, de Plémet et La Vallée à St-Brieuc
  • 4 dans le Finistère : écoles primaires en REP Jean de la Fontaine, Quizac et Buisson à Brest et Kerjestin à Quimper
  • 9 en Ille-et-Vilaine : écoles primaires Guillevic et Volga en REP+ et écoles Trégain et Andrée Chedid en REP à Rennes, Louise Michel en REP à Dol-de-Bretagne et Angèle Vannier, Bellevue, La Découverte et Rocabey en REP à Saint-Malo.
  • 3 dans le Morbihan : écoles primaires en REP Suzanne Bourquin à Josselin, Jean-de-la-Fontaine à Lorient et Armorique à Vannes.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité