• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rentrée scolaire : les 10 chiffres clés en Bretagne

Classe de primaire / © AFP - X. Leoty
Classe de primaire / © AFP - X. Leoty

Le recteur de l'académie de Rennes a présenté ce jeudi 31 août les chiffres clés et les réformes de cette rentrée scolaire 2017 en Bretagne. Nous en avons retenu 10, qui traduisent les grandes lignes de cette année en premier et second degré.

Par Thierry Peigné

618 581

C'est le nombre total d'élèves attendus pour cette rentrée dans les 2 936 établissements du primaire et secondaire. Un chiffre stable (46 élèves en moins) par rapport à 2016.

Ils seront 370 094 dans le public et 248 487 dans le privé.

- 3 313

Avec 324 690 enfants, le 1er degré se caractérise par une baisse importante de 3 313 élèves (-2 450 dans le public et -863 dans le privé) par rapport à la dernière rentrée. Ce sont les effectifs des écoles maternelles qui accusent le coup.

Le 2nd degré, avec 293 891 élèves, connaît à contrario une hausse de 3 428 élèves (+ 1 437 dans le public et +1 991 dans le privé).

Si on sort la calculette, on se rend compte que le public perd en tout 1 013 élèves alors que le privé en gagne 1 128 par rapport à 2016. 

+249

Cette rentrée se caractérise aussi par 249 emplois supplémentaires dans le public : 65 dans le 1er degré et 184 dans le second.

A noter que le solde est également positif dans l'enseignement privé avec +42,5 postes. Le réseau Diwan gagne aussi 8 postes. 


34

Afin de combattre la difficulté scolaire dès les premières années de l’école, le nouveau gouvernement a décidé de soutenir les élèves les plus fragiles et de dédoubler les classes de CP et de CE1 dans les zones d'éducation prioritaire (REP et REP+), au sein des établissements qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales.

Alors que l'objectif 2017 est de commencer par dédoubler les classes de CP en REP+ (Réseau d'Education prioritaire), l'académie va élargir la mesure à plusieurs classes de REP afin d'anticiper le dédoublement des CP en REP prévu en 2018.

Graphique dédoublement de classes en primaire / © Académie de Rennes
Graphique dédoublement de classes en primaire / © Académie de Rennes

Au total, c'est 34 classes (686 élèves) de 19 établissements bretons qui seront dédoublées alors que l'académie ne compte que deux écoles en REP+ (Guillevic et Volga à Rennes représentant 90 élèves).

Les 19 établissements concernés par ce dédoublement des effectifs sont répartis de la manière suivante :
  • 3 en Côtes d'Armor : écoles primaires en REP de Saint-Jacut-du-Mené, de Plémet et La Vallée à St-Brieuc
  • 4 dans le Finistère : écoles primaires en REP Jean de la Fontaine, Quizac et Buisson à Brest et Kerjestin à Quimper
  • 9 en Ille-et-Vilaine : écoles primaires Guillevic et Volga en REP+ et écoles Trégain et Andrée Chedid en REP à Rennes, Louise Michel en REP à Dol-de-Bretagne et Angèle Vannier, Bellevue, La Découverte et Rocabey en REP à Saint-Malo.
  • 3 dans le Morbihan : écoles primaires en REP Suzanne Bourquin à Josselin, Jean-de-la-Fontaine à Lorient et Armorique à Vannes.


28

28 classes de 6ème bilangues (dont 20 anglais-allemand) voient le jour en septembre, ce qui porte à 154 le nombre total (public + privé).


29

29% des écoles publiques vont revenir à une semaine scolaire sur 4 jours au lieu des 4,5 jours généralisés en 2014.

690

690 volontaires de services civiques accompagneront le dispositif  "devoirs faits au collège", destiné à tous les élèves qui veulent une aide pour réaliser leurs devoirs au sein de l'établissement. Ils viendront s'ajouter aux professeurs, CPE ou assistants d'éducation pour encadrer les élèves.

31

31 nouvelles formations du CAP au BTS sont créées dans l'enseignement professionnel pour des métiers en tension et d'avenir. 

1

Un premier micro-lycée ouvrira le 25 septembre à Rennes. Rattaché au lycée Victor et Hélène Basch, il permettra à des jeunes de 17 à 25 ans ayant interrompu leur scolarité de préparer un baccalauréat ES ou L en deux ans, grâce à une prise en charge individualisée.

23 792

C'est le nombre d'élèves qui suivront un enseignement du breton lors de cette année scolaire. 74% le seront en filière bilingue, en progression constante par rapport aux effectifs en baisse de ceux qui suivent des cours en option. 



A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus