20 interpellations à Rennes après une tentative de vandalisme dans le métro

Vingt personnes ont été interpellées alors qu’elles commettaient des actes de vandalisme sur le métro à Rennes. Elles ont agi de manière coordonnée.

Le Parquet de Rennes a confirmé qu’il y a eu 20 interpellations suite à des dégradations commises dans le métro de Rennes.

Ces interpellations de 5 femmes et 14 hommes sont l'aboutissement d'une enquête. D'abord repérés par la direction de la sécurité publique, ils avaient été surveillés par la police judiciaire sur ordre du Parquet.

Ce groupe a agi de manière coordonnée, avec une opération menée sur deux stations, la Poterie, et Anatole France, de part et d'autres de la ligne de métro.

Il y avait un groupe de guetteur, et d'autres qui ont tenté de commettre des dégradations, principalement sur les bornes de billeterie. Tous avaient le visage cagoulés.

Ils ont été placés en garde à vue vers 7h ce matin, pour 48 heures. "Il s'agit de faits graves, avec associations de malfaiteurs". Ils risquent 7 ans de prison a indiqué le procureur de la République.

Reportage du 19 mai 2016 - Selon le procureur de la république les personnes interpellées ont agi de manière coordonnée. ©France 3 Bretagne