Un documentaire anniversaire en hommage à Romain Danzé, ancien capitaine du Stade Rennais

Il y a un an jour pour jour, Romain Danzé, le capitaine emblématique du Stade Rennais tirait sa révérence. Un documentaire signé Antoine Biard, mis en ligne ce jour, revient sur la dernière journée d'un joueur qui restera à jamais dans la mémoire des Rouges et Noirs.
 

Romain Danzé est resté fidèle 18 années à son club le Stade Rennais. Ici en 2015
Romain Danzé est resté fidèle 18 années à son club le Stade Rennais. Ici en 2015 © AFP - J.S. Evrard

C'est un document brut, presque un huis clos entre le joueur et le réalisateur... La confiance transpire entre les deux hommes au fil des séquences, parfois touchantes. Le défenseur se livre avec pudeur et mesure et évoque à la fois sa vie d'homme et de joueur qui restera fidèle à son club 18 années durant.

"Sa dernière journée, j'ai eu la chance de la suivre de 7 h 30 à 21 h 29... au moment ou le rideau est retombé avec l'hommage vibrant du public... de ses supporters", raconte Antoine Biard. Un réalisateur qui a très vite compris que ce moment ne serait pas seulement pas qu'une séquence de son premier documentaire : "Tu ne seras jamais seul" consacré aux supporters du Stade Rennais.
"J'ai très vite vite compris que je vivais un instant de vérité avec un footballeur connu pour sa pudeur et sa discrétion... et très certainement apprécié par le public pour cela. J'ai compris qu'il y avait matière à un hommage car Romain Danzé le mérite vraiment".
  

Supporter-joueur


C'est toujours avec le mot juste que le natif de Douarnenez évoque sa carrière en se qualifiant lui-même de "supporter-joueur", au sein d'un club ou il prendra le temps de gravir un à un tous les échelons vers le professionnalisme. "C'est un club qui m'a donné beaucoup. C'est là que je me suis accompli en tant que joueur mais aussi en tant qu'homme. C'est un grand club avec des valeurs qui me correspondent dans une ville où j'ai pu nouer de solides amitiés... Sincèrement je ne me voyais pas vraiment aller évoluer ailleurs", nous confesse ce jour Romain Danzé qui se souvient de l'époque où, courtisé par l'AS Saint-Etienne, la toile des réseaux sociaux s'était enflammée pour qu'il ne quitte pas le club de ses débuts : "J'ai été touché... j'ai mesuré l'attachement du public".
 
Les joueurs de Rennes Pedro Mendes (à gauche) et Romain Danzé (à droite) opposés au joueur de Caen Ivan Santini (au milieu)
Les joueurs de Rennes Pedro Mendes (à gauche) et Romain Danzé (à droite) opposés au joueur de Caen Ivan Santini (au milieu) © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

"C'est vrai que j'ai toujours eu une relation particulière avec les supporters... qui nous soutiennent dans la victoire comme dans l'échec". Romain Danzé évoque cette relation face caméra dans le secret de son dernier vestiaire... "Savoir dire bonjour, au revoir merci et s'il vous plait...", le reliquat d'une éducation où le respect commence par sa relation à l'autre.


Pas un joueur à part 


C'était aussi cela l'image de ce joueur aussi discret qu'efficace, aussi talentueux qu'inspiré qui savait libérer la balle pour faire briller ses partenaires. Un capitaine courage capable de fulgurances héritées de ses racines finistériennes. Pas de bruit mais des résultats... "Je ne pense pas être un joueur à part... mais un garçon normal. En général, on a coutume de s'attarder sur les excès de certains pas sur des gens comme moi... et je ne pense être le seul à ne pas défrayer les chroniques". Sauf qu'a Rennes, saison après saison, les tribunes du Roazon Park l'ont reconnu comme l'un des leurs. Un vrai fidèle à son maillot qui confessera souvent la douleur ressentie après trois finales perdues au Stade de France : "La première en 2009, m'a fait mal... quand on joue une finale de Coupe de France, on pense que ce sera peut-être la seule de notre carrière". Et puis l'année de son départ, le club aura su laver l’affront pour enfin garnir à nouveau l'armoire des trophées.
  

Lien indéfectible

 
durée de la vidéo: 00 min 24
Tifo géant pour saluer Romain Danzé

Le 24 mai 2019, Romain Danzé en foulant une dernière fois la pelouse de la route de Lorient a vu sa vie sportive défiler... cela ne fait pas l'ombre d'un doute. Une vie à la mesure du Tifo déployé... Et Danzé ce soir là a bien eu du mal à contenir son émotion... le lien indéfectible est là... Romain s'emploie encore à le faire durer, désormais en coulisses... l'entraîneur adjoint des moins de 17 ans du Stade Rennais... c'est lui... en toute discrétion.

Sa reconversion ne devrait pas demain le pousser trop loin des terrains. On peut être discret mais redoutablement efficace... au point de laisser une marque indélébile dans son club de cœur... tout cela valait bien cette dernière ovation...
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport documentaires culture hommage société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter