Les films en audiodescription augmentent en Bretagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alicia Foricher

Le Marius, le prix récompensant le film avec la meilleure retranscription audio, sera délivré ce mercredi soir à Paris. En Bretagne, les films en audiodescription apparaissent de plus en plus dans les cinémas, notamment des grandes villes. C'est le cas dans le cinéma associatif de Betton. 

Blockbuster, comédies françaises, films d'animations (...) Les personnes aveugles et malvoyantes peuvent elles aussi voir à leur façon, les nouveaux films au cinéma. "Depuis que j'ai découvert l'audiodescription, j'ai pris plaisir à regarder un film" explique Didier Brizé, aveugle depuis plusieurs années.



Il y a quelques années encore, il était obligé de deviner ce qu'il ne comprenait pas. En Bretagne et plus particulièrement à Betton, des cinémas se sont occupés de casques pour retranscrire les films aux personnes aveugles et malvoyantes.



Des progrès à faire



Si les films en audiodescription sont plus présents dans la région, parfois, la description n'est pas toujours à la hauteur. Récemment, Didier Brizé s'est rendu au cinéma voir un film. "J'ai entendu rire les gens trois secondes après que j'ai eu moi envie de rire." Un moment qu'il qualifie de gênant. "Mais en général c'est quand même très bien fait".

Une description parfaite doit "bien s'intercaler avec les dialogues, être dans le ton du film, n'en faire ni trop, ni pas assez" résume Sylvie Ganche, elle aussi aveugle depuis plusieurs années. 

 

 

Un premier prix 



Le CFPSAA (confédération française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes) à imaginé un nouveau prix : le Marius. "C'est le fils de César" dans la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol. C'est la première fois qu'il a été décerné, ce mercredi soir. Il récompense "Petit Paysan", un film d'Hubert Charuel, nominé par l'académie des César dans la catégorie "Meilleur film."



Le prix n'est qu'un premier pas vers l'accès à une meilleure qualité descriptive."Les chaînes de télévision, qui sont les grandes productrices de cinéma ont des obligations de production et de diffusion de programmes audio-décrits" explique Sylvie Ganche, à l'origine du Marius.  



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité