• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

François Hollande à la rencontre des lycéens bretons pour parler d'Europe

François Hollande en conférence au lycée Descartes à Rennes / © France 3 Bretagne - Séverine Breton
François Hollande en conférence au lycée Descartes à Rennes / © France 3 Bretagne - Séverine Breton

L'ex-président continue sa tournée des lycées de France pour parler aux jeunes. Ce jeudi matin, il donnait une conférence à Rennes au lycée Descartes. Dans l'après-midi, il se rend à Dinan pour s'adresser aux élèves du lycée La Fontaine-des-Eaux.

Par Corentin Bélard


Un air de campagne ? Non, ce n'est pas la volonté de l'ancien président de la République. Dans une vidéo lancée sur les réseaux sociaux, il propose à la jeunesse française de le rencontrer pour parler de l'Europe, à quelques mois des élections qui vont renouveler le Parlement.

Si sa démarche se veut totalement non-partisane, il subit déjà des critiques. Notamment de la part de Marine Le Pen qui voit dans sa visite au lycée de Hénin-Beaumont, fief du Rassemblement National, "une grossière opération de communication."

L'ex-président a répondu ce jeudi à Rennes que sa visite "ne s'inscrit pas dans un programme, ni politique ni éducatif, mais dans une volonté de mieux faire connaître l'Europe" aux jeunes générations.
 

Partager son expérience

Quoiqu'il en soit, c'est en Bretagne que François Hollande est ce jeudi 28 mars, sans soulever la critique. Il avait reçu une lettre envoyée par un lycéen rennais de première S de l'établissement René-Descartes. L'ancien président lui a répondu par l'affirmative, ce qui a pris de cours l'administration du lycée.

Demandant une certaine organisation, cet échange s'est déroulé pendant 1h30 au lycée devant quatre classes. Certains venaient des lycées Saint-Martin et Émile-Zola, soit 120 élèves au total. Il a eu un véritable accueil de rockstar.
 

Ayant passé cinq ans à la tête de l'État, il vient partager son expérience auprès des jeunes lycéens pour montrer à cette génération qui n'a connu que l'Union Européenne l'importance que revêt cette dernière pour la stabilité du continent. 
"La démocratie ce n'est pas comme l'eau qu'on boit ou l'air qu'on resprie, il faut se battre pour elle" a-t-il notamment déclaré aux jeunes face à lui qui n'ont connu "qu'une seule monnaie dans leurs poches," une Union et pas seulement une Communauté Européenne à l'Ouest face aux dictatures communistes de l'Est. 

Il leur a aussi rappelé que la guerre en Europe n'est pas si lointaine. Un conflit a déchiré la Yougouslavie quelques années avant leurs naissances.

La fin de l'entretien était dévolu aux questions plus générales de la part des lycéens. Ces derniers ont questionné François Hollande sur son quinquennat, les Gilets jaunes ou encore sur son successeur Emmanuel Macron.
 

Un message bien reçu

Les jeunes hommes et femmes présents, futurs décideurs du monde de demain ont bien reçu l'appel à la défense de l'Europe, de la démocratie et de l'environnement de la part de l'ancien chef de l'État.
Le fait d'avoir reçu un "cours" de la part d'un homme politique ayant participé aux débats à Bruxelles pendant cinq ans rend les institutions plus tangibles pour ces lycéens.
 
Réaction de Tanguy à la venue de François Hollande
Il déclare avoir changer de vision sur les institutions grâce à l'avis d'un homme ayant participé à la construction de l'Europe.
Réaction de Simon à la venue de François Hollande
Il avait lui aussi écrit à l'ex-président. Il l'a notamment interpellé au sujet des questions environnementales.

François Hollande est ensuite reparti vers Dinan pour donner la même conférence l'après-midi.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

"On veut vivre dignement de notre travail"

Les + Lus