Le Goncourt des lycéens 2019 décerné à Karine Tuil pour “Les choses humaines”

Le jury national du Goncourt des lycéens à Rennes lors de la proclamation du prix attribué à Karine Tuil pour “Les choses humaines” / © FTV - B. Galmiche
Le jury national du Goncourt des lycéens à Rennes lors de la proclamation du prix attribué à Karine Tuil pour “Les choses humaines” / © FTV - B. Galmiche

Comme depuis 31 ans, le prix Goncourt des lycéens, le dernier des prix littéraires à être décerné, a été attribué ce jeudi 14 novembre à Rennes. Huit auteurs étaient en lice pour obtenir le précieux sésame. C'est Karine Tuil qui se voit récompensée pour son roman "Les choses humaines".

Par Thierry Peigné


C'est dans l'Hôtel de Ville de Rennes et en direct dans le journal télévisé du 12/13 de France 3 national que le 32e prix Goncourt des lycéens a été proclamé ce jeudi. 

À l'issue de délibérations disputées ce jeudi matin, les membres du jury national ont décerné le prix à Karine Tuil pour Les choses humaines (Gallimard) à 7 voies sur 12.
Le jury a été séduit par la force et la finesse de l'écriture de ce roman déjà récompensé la veille par le prix Interallié.
Le roman, le 11e de l'écrivaine, a figuré dans les sélections du Goncourt et du Femina. 

L'intrigue du roman "Les choses humaines" 

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale. 

Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au cœur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs. Car qui est à l’abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage?
(source : Gallimard)
 

Choisie parmi huit finalistes

L'écrivain Louis-Philippe Dalembert est arrivé en deuxième place avec Mur Méditerranée (Sabine Wespieser).

Mardi, huit oeuvres avaient été retenues à l'issue des six délibérations régionales tenues le même jour. Les romans encoreen lice étaient :
  • Santiago H. Amigorena, pour Le ghetto intérieur (P.O.L.),
  • Nathacha Appanah, pour Le ciel par-dessus le toit (Gallimard),
  • Louis-Philippe Dalembert, pour Mur Méditerranée (Sabine Wespieser),
  • Amélie Nothomb, pour Soif (Albin Michel),
  • Anne Pauly, pour Avant que j'oublie (Verdier),
  • Abel Quentin, pour Sœur (L'Observatoire),
  • Sébastien Spitzer, pour Le coeur battant du monde (Albin Michel),
  • Karine Tuil, pour Les choses humaines (Gallimard).
Près de 2000 lycéens, d'une cinquantaine d'établissements scolaires de tout le pays, ont lu de multiples ouvrages dès la rentrée sous la houlette du ministère de l'Éducation nationale et de la Fnac.

En 2018, le prix avait été décerné à David Diop pour son ouvrage "Frère d'âme", récit de la vie d'un soldat de la Première Guerre mondiale. 
 

Plus qu'un prix d'estime


Selon une récente étude GfK menée sur la période 2014-2018 pour la revue spécialisée Livres Hebdo, le Goncourt des lycéens s'écoule en moyenne à 314.000 exemplaires, un peu derrière le prix Goncourt (367.100) mais loin devant les autres prix.
 

Les lauréats des 30 éditions précédentes du Prix Goncourt des lycéens

2018 : Frère d'âme, David Diop, Seuil
2017 : L'art de perdre, Alice Zeniter, Flammarion
2016 : Petit pays, Gaël Faye, Grasset
2015 : D'après une histoire vraie, Delphine de Vigan, JC Lattès
2014 : Charlotte, David Foenkinos, Gallimard
2013 : Le Quatrième Mur, Sorj Chalandon, Grasset
2012 : La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker, Éditions de Fallois / L'Âge d'Homme
2011 : Du domaine des murmures, Carole Martinez, Gallimard
2010 : Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, Mathias Enard, Actes Sud
2009 : Le club des incorrigibles optimistes, Jean-Michel Guenassia, Albin Michel
2008 : Un brillant avenir, Catherine Cusset, Gallimard
2007 : Le Rapport de Brodeck, Philippe Claudel, Stock
2006 : Contours du jour qui vient, Léonora Miano, Plon
2005 : Magnus, Sylvie Germain, Albin Michel
2004 : Un secret, Philippe Grimbert, Grasset
2003 : Farrago, Yann Apperry, Grasset
2002 : La mort du Roi Tsongor, Laurent Gaudé, Actes Sud
2001 : La Joueuse de Go, Shan Sa, Grasset
2000 : Allah n'est pas obligé, Ahmadou Kourouma, Seuil
1999 : Première Ligne, Jean-Marie Laclavetine, Gallimard
1998 : Mille six cents ventres, Luc Lang, Fayard
1997 : Le Maître des paons, Jean-Pierre Milovanoff, Julliard
1996 : Instruments des ténèbres, Nancy Huston, Actes Sud
1995 : Le Testament français, Andrei Makine, Mercure de France
1994 : Belle-mère, Claude Pujade-Renaud, Actes Sud
1993 : Canines, Anne Wiazemsky, Gallimard
1992 : L'île du lézard vert, Eduardo Manet, Flammarion
1991 : Les Filles du calvaire, Pierre Combescot, Grasset
1990 : Le petit prince cannibale, Françoise Lefèvre, Actes Sud
1989 : Un grand pas vers le bon dieu, Jean Vautrin, Grasset
1988 : L'Exposition coloniale, Erik Orsenna, Seuil

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus