Grève des greffiers. À quoi servent les greffiers, ce maillon essentiel de la justice

Ils appellent ce jeudi 21 septembre à une journée justice morte. Les greffiers sont un rouage essentiel de la machine judiciaire. Ce sont les ombres des juges, présents à toutes les étapes judiciaires, ce sont eux qui garantissent le respect et l’authenticité de la procédure.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Brest, Lorient, Paris ou encore Nantes, les greffiers organisent différentes actions et appellent à une journée "Justice morte". Ils dénoncent de mauvaises conditions de travail et espèrent voir leurs effectifs augmenter de manière conséquente.

À lire : "On travaille dans l'injustice pour la justice !", cette greffière est en grève pour plus de considération

D'après la Commission européenne pour l’efficacité de la justice, la France compte en moyenne 35 greffiers pour 100 000 habitants quand la moyenne européenne se situe à 56 greffiers. Mais qui sont les greffiers et à quoi servent-ils ?

Qu'est-ce qu'un greffier ?

Bras droit des juges, véritable vigie, les greffiers sont responsables du bon déroulement de la procédure et de l’authenticité des actes établis par les magistrats au cours d’un procès. Leur présence est obligatoire à l’audience, de même que leur signature sur les décisions juridictionnelles du juge. Les actes rédigés en leur absence peuvent être frappés de nullité.

Une procédure inattaquable

Avant une audience, "on s’assure qu’il n’y ait pas de problème qui nécessite un éventuel renvoi, explique Guillaume Mareschal, greffier correctionnel dans un de nos reportages. On vérifie que tout est prêt pour l’audience." Aucune erreur ne doit se glisser dans la procédure. Elle doit être saine pour être inattaquable et pour éviter de rallonger les délais des jugements. C'est ce qu'il explique dans ce reportage diffusé par France 3 Bourgogne.

À ce titre, comme l’indique le site Vie publique France, les greffiers cumulent plusieurs taches : 

  • ils informent les parties des dates d’audience et de clôture ;
  • contrôlent l’écoulement des délais ;
  • dressent les procès-verbaux ;
  • rédigent certaines décisions ;
  • s’assurent du respect par le juge du formalisme des actes juridictionnels.

L’UNSA Services judiciaires a déposé un préavis de grève ce jeudi 21 septembre et appelle à une journée "Justice morte". La colère des greffiers a éclaté en juin dernier mais n’est toujours pas retombée. Des nombreuses manifestations avaient eu lieu dans toute la France le 3 juillet dernier.