Disparition de Frank Darcel. Stivell, Daho, Obispo, les hommages se multiplient pour cette figure mythique de la scène musicale rennaise

Depuis l'annonce ce matin de la disparition à 65 ans de Frank Darcel, cofondateur du groupe de rock rennais Marquis de Sade, mais également producteur, écrivain, et homme engagé politiquement, les hommages se multiplient.

Il était une figure du milieu musical breton, mais aussi un amoureux des mots et de la Bretagne. Le musicien Frank Darcel, connu pour avoir cofondé le groupe Marquis de Sade à Rennes et avoir collaboré avec Etienne Daho et Pascal Obispo, est décédé. Selon nos informations et des éléments relayés par la presse espagnole, il a été retrouvé mort le 14 mars sur une plage de Galice, au nord-ouest de l'Espagne.

À LIRE : Frank Darcel, cofondateur du groupe de rock rennais Marquis de Sade, est mort à 65 ans

Depuis l'annonce de sa disparition ce samedi 16 mars, les hommages se multiplient. 

Parmi eux, Alan Stivell, figure de la musique bretonne, qui a travaillé avec Frank Darcel.

Joint par téléphone, Alan Stivell exprime sa profonde tristesse : "J'ai plus que de la peine, j'ai du chagrin. C'était un homme d'une grande gentillesse. Fin 1999-début 2000, je l'avais invité à coréaliser mon album Back to Breizh. Il ne tournait pas autour du pot. Avec lui, les choses étaient carrées, directes. J'admirais ça chez lui. Et puis, j'ai découvert son côté militant. Il aimait profondément la Bretagne, avec une approche très moderne, loin du passéisme breton. C'était quelqu'un d'ouvert sur le monde et qui montrait par cette présence citoyenne au monde qu'il n'y avait pas de paradoxe à défendre la Bretagne"

"Il voulait trouver le temps d'apprendre le breton"

Glenn Jegou, créateur du festival de culture bretonne Yaouank, salue aujourd'hui la mémoire d'un grand artiste et d'un militant : "Avec Frank, on partageait l'amour de la Bretagne. Il voulait trouver le temps d'apprendre le breton. Des fois, il m'envoyait des petits SMS en breton. J'aimais aussi sa patte artistique, un rock sombre, mélodique et une intelligence musicale", raconte-t-il.

De son côté, Gérard Pont, directeur des Francofolies de La Rochelle, se souvient de l'époque Marquis de Sade : "Ils ont tout chamboulé dans le paysage musical de l'époque. On n'était plus avec les babas cool. C'était les jeunes gens modernes qui avaient un son à leur image et qui avaient posé pour le magazine Actuel en 1980 avec leur maman". 

Les concerts de ses différents groupes, comme les titres qu'il aura produits pour Etienne Daho, continueront de résonner dans notre ville et de faire vivre cet esprit rock qu’il a si longtemps incarné.

Nathalie Appéré

maire de Rennes

La maire de Rennes, Nathalie Appéré a publié un communiqué dans la matinée : "Beaucoup de tristesse ce matin à l'annonce de la disparition de Frank Darcel, figure mythique de la scène musicale rennaise. Pensées émues pour sa famille et pour ses proches". 

Co-fondateur, avec Philippe Pascal, du groupe Marquis de Sade en 1977, il aura contribué à faire de Rennes la capitale du rock et de la "new wave" en France, et il aura considérablement influencé toute la scène rock des années 80 à aujourd'hui.  

La maire de Rennes rappelle avec émotion qu'"en 2017, c'est avec bonheur que nous avions vu le groupe se reformer et faire son retour sur scène à Rennes, au Liberté.  Les concerts de ses différents groupes, comme les titres qu'il aura produits pour Etienne Daho, continueront de résonner dans notre ville et de faire vivre cet esprit rock qu’il a si longtemps incarné".

Daho et Obispo, des amis de toujours 

Ses amis de toujours, ont, ce samedi 16 mars, également posté des hommages sur leurs réseaux sociaux tel Etienne Daho. Ce dernier le remercie ainsi "d’avoir été dans ma vie et de l’avoir changée à jamais".

Mon cher Frank, mon ami, toi sans qui…..des milliers de souvenirs affluent et les mots ne me viennent pas pour exprimer ce vide. Merci d’avoir été dans ma vie et de l’avoir changée à jamais.

Etienne Daho sur Instagram

ami de Frank Darcel

Pour Pascal Obispo, l'annonce du décès de Frank Darcel est "une infinie tristesse". Il lui rend hommage sur son compte Instagram, en partageant quatre photos en noir et blanc : un portrait de son ami, un cliché avec Philippe Pascal, l'autre co-fondateur du groupe Marquis de Sade, puis un cliché sur lequel Franck Darcel se trouve à la droite de Pascal Obispo (à gauche sur la photo).

De son côté, Christian Dargelos, l'un des membres de Marquis de Sade, dépose une vieille photo de répétition sur sa page Facebook, lorsque les deux hommes étaient très jeunes, accompagné d'un message émouvant.

Adieu mon Bel Ami des Côtes d'Armor. Envole toi haut dans le royaume des musiciens. À jamais dans mon cœur.

Christian Dargelos,

ami de Frank Darcel

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité