• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L1:Rennes assure tout juste le nul face à Sochaux 2-2

Cheick Diarra en duel face au défenseur sochalien Jérôme Roussillon / © DAMIEN MEYER / AFP
Cheick Diarra en duel face au défenseur sochalien Jérôme Roussillon / © DAMIEN MEYER / AFP

Les joueurs du Stade Rennais, malmenés par les sochaliens et menés au score, sont parvenus à égaliser dans les 5 dernières minutes.

Par Stéphane Grammont

Il n'y a pas que la pelouse du Stade de la Route de Lorient qui a souffert en ouverture de la 26ème journée du championnat de Ligue1. Les sochaliens ont fait jeu égal avec une équipe rennaise réorganisée dans la semaine suite à la blessure d'Alessandrini, opéré avec succès des ligaments. La défense, notamment, a montré des signes de faiblesse, les franc-comtois cherchant loin devant leurs attaquants. 

Sochaux a ouvert le score à la 21e minute sur un dégagement de son gardien et au terme d'une belle action collective. Un but de Sio sur un centre de Bakambu. Malgré quelques action, le jeu est du côté des sochaliens qui suite à ce but prennent confiance.

Les rennais sont toutefois dangereux sur coup de pied arrêtés. Ils recollent d'ailleurs au score grâce à un coup franc tiré par Ferret qui trouve la tête de Boye. C'est son premier but en championnat sous les couleurs du Stade Rennais. Ce coup-franc suit une faute de jean III Makoun a la limite de la surface de réparation rennaise, qui aurait pu déboucher sur un pénalty. C'est dire si les deux équipes, chacune conquérante, peut l'emporter.

La reprise sourit aux sochaliens, mlgré de belles occasions rennaise. A la 56e minute, Corchia slalome dans la surface et parvient à enrouler une belle frappe dans la lucarne de Costil. Une belle réalisation pour ce jeune joueur de 22 ans.

La défense rennaise n'a pas cessé de souffrir ensuite, et Frederic Antonetti a du changer son dispositif. Diarra et Pitroipa, ne trouvant pas de solutions, sont sortis à la 67e et 80e minute. 

Sochaux a ensuite abandonné la balle aux rennais pour assurer en défense et jouer en contre. Les rouge et noirs ont profité de l'entrée de Danzé et Diallo. Il joue un corner sur la droite et trouve Makoun dans les 16 mètres qui trouve les filets sur une frappe à ras de terre. Une nouvelle fois dans cette rencontre, le Stade Rennais recolle grâce à un coup de pied arrêté.





Sur le même sujet

Le musée de la résistance bretonne

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer