A la Piverdière, joueurs et suporters du Stade Rennais s'invectivent

Chaude reprise  au centre d'entraînement de la PIverdière à Rennes. Armel Kana Biyic et Foued Kadir ont eu des mots avec des supporters présents sur place, les traitant de "bouffons" selon l'un d'eux. La sortie des voitures du parking a été houleuse.

Par Stéphane Grammont

Ce genre de scène est récurrente à Marseille ou au Camp des Loges. À Rennes, cela fait des années que cela n'était pas arrivé. Si des Costil ou Danzé sont sortis du parking, à la fin de l'entraînement, sans problèmes, d'autres comme Kana Biyic ou Kadir ou reçu des sifflets et des "coups de pied dans les pneus" selon notre reporter sur place.

C'est la honte, vous devriez avoir honte de porter ce maillot


Un peu plus tôt dans la matinée la tension était déjà montée entre la cinquantaine de supporters et les joueurs du Stade Rennais à la reprise de l'entraînement, ce lundi matin.  A l'entrée sur le terrain, les joueurs accueilli par des invectives et ont été sifflés. Armel Kana Biyic et Foued Kadir se sont alors approchés d'un supporter et, selon lui, l'ont traité de "bouffon", menaçant de lui "casser la gueule à la fin de l'entraînement".

Le groupe de supporters présents se partageait entre les déçus, voire fâchés, et ceux qui voulaient soutenir l'équipe pour les échéances importantes à venir.

Renan, par exemple, était samedi au Stade de France. Et a pris sa matinée pour venir dire sa déception face à la prestation de l'équipe. Il explique en substance ce que beaucoup ont partagé sur les réseaux sociaux, avoir payé sa place à Saint-Denis, s'être levé tôt, pour au final voir une équipe amorphe.

Benoît Costil est aller parler aux supporters à la fin de l'entraînement, afin de calmer les esprits.

Des supporters déçus





A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus