Langouët : plus de 200 agriculteurs rassemblés pour dire non à l'arrêté anti-pesticides du maire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné .

Alors que le maire de Langouët, Daniel Cueff, a défendu ce lundi matin le bien-fondé de son arrêté anti-pesticides devant le tribunal administratif de Rennes, plus de 200 agriculteurs se sont rassemblés devant la mairie avec une vingtaine de tracteurs pour protester leur désaccord.


C'est à l'appel de la FDSEA et des jeunes agriculteurs JA que les agriculteurs se sont rassemblés dans le bourg de Langouët.
Ce lundi 14 octobre, le maire de Langouët a pu défendre sur le fond son arrêté pris le 18 mai et interdisant l'utilisation de produits phytopharmaceutiques "à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d'habitation ou professionnel".
La décision du tribunal sera rendu d'ici une quinzaine de jours.
 

Il faut échanger, selon les agriculteurs

Les agriculteurs, même s'ils sont convaincus comme le président de la FDSEA 35, Cédric Henry, que le tribunal administratif annulera l'arrêté du maire, ont tenu a démontrer leur détermination et leur refus d'un tel arrêté.

Ils estiment que le maire a pris une décision sans concertation. Ils sont venus pour rappeler qu'ils ont fait "des efforts dans les pulvérisations de produits phytopharmaceutiques avec des épendeurs adaptés" et qu'ils "tiennent compte de la météo pour choisir les moments de traiter". Cédric Henry ajoute que "les agriculteurs sont dans une période de transition qui demandera du temps".
Les agriculteurs précisent qu'ils sont venus pour échanger avec la population et expliquer quelles sont leurs pratiques au quotidien.
durée de la vidéo: 02 min 09
Cédric Henry, président de la FDSEA 35 / Reportage : C. Jauneau - L. Bonis

Les agriculteurs espéraient rencontrer Daniel Cueff en début d'après-midi. Vers 14h, ils ont appris que le maire ne viendrait pas discuter.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité