Ligue 1 : Rennes sur le podium grâce à sa victoire sur Bordeaux

Rennes a battu Bordeaux (1-0) samedi grâce à un but de Mbaye Niang, son 22e de l'année 2019, et passera donc la trêve sur le podium provisoire de Ligue 1, troisième derrière le PSG et l'OM et avec deux points d'avance sur Lille.

L'attaquant rennais Mbaye Niang (à droite) avec son coéquipier James Lea Siliki (à gauche) après avoir marqué un but face à Bordeaux au Roazhon Park à Rennes - 21/12/2019
L'attaquant rennais Mbaye Niang (à droite) avec son coéquipier James Lea Siliki (à gauche) après avoir marqué un but face à Bordeaux au Roazhon Park à Rennes - 21/12/2019 © AFP - J.F. Monier

"On n'a pas volé nos 33 points en 18 journées, même si c'est assez exceptionnel pour nous, comme toute cette année 2019", a souri Julien Stéphan au sujet de ce grand cru breton, agrémenté d'une victoire historique en Coupe de France. "Ça fait sept victoires sur les huit derniers matches. On peut savourer, car ce sont des moments rares", a ajouté l'un des plus jeunes entraîneurs de Ligue 1 (39 ans), très secoué par une série noire à l'automne.
La première période a été pauvre en occasions, sur un terrain très abîmé par la pluie et l'accumulation de matches : 34 en 2019, dont sept en juin lors du Mondial féminin, ce qui avait empêché de refaire la pelouse.

Après un long round d'observation et deux tirs cadrés de Léa-Siliki (17e minute) et Briand (27e), Niang, bien trouvé par Raphinha dans l'axe, a raté l'occasion d'ouvrir le score, en tirant sur Costil (30e), ex-gardien inamovible du Stade Rennais (2011-2017).

Puis le match s'est un peu emballé et une jolie frappe de Bourigeaud (37e) repoussée de la tête par Pablo a fait passer un frisson dans le dos des défenseurs bordelais. A la pause, ça donnait 49-51% dans la possession du ballon sur le seul terrain de Ligue 1 où le score était encore vierge.

Une situation chaude devant le but de Mendy (55e) a montré aux Rennais qu'ils avaient intérêt à rester vigilants. Puis Niang, trop gourmand, a raté de peu la lucarne de Costil (58e), et une superbe parade de Costil, à l'horizontale (71e) sur une double tentative de Léa-Siliki et Da Silva de la tête, a confirmé la prise de contrôle rennaise. Une superbe frappe enroulée de Tait (80e) a frôlé la base du poteau gauche de Costil. Et Rennes a enfin trouvé l'ouverture sur un centre en retrait de Del Castillo repris par le buteur-maison, Niang (82e). Son 22e but de l'année 2019, toutes compétitions confondues. 
Tout avait commencé par un long clapping en l'honneur du chanteur breton Alain Barrière, disparu cette semaine à 84 ans, à Carnac. Son hymne "Allez Rennes" était entré dans les mémoires des plus anciens supporteurs. Quelques années plus tard, le slogan à la mode, pour les joueurs et les fans, c'est #ToutDonner#.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade rennais fc football sport ligue 1