• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1: Rennes s'enfonce à Amiens. Les réactions.

Hatem Ben Arfa a été cantonné trop souvent au pressing / © FRANCOIS LO PRESTI AFP
Hatem Ben Arfa a été cantonné trop souvent au pressing / © FRANCOIS LO PRESTI AFP

La titularisation d'Hatem Ben Arfa n'y a rien fait: le Stade Rennais a perdu face à Amiens (2-1), et sombre au classement. "Une prestation a oublier", a estimé Sabri Lamouchi.

Par Stéphane Grammont

C'est le quatrième revers de la saison pour le Stade Rennais. Et la première titularisation d'Hatem Ben Arfa n'y a rien changé.

Eddy Gnahoré (51e) et Prince-Désir Gouano (66e) ont mis leur équipe sur les rails du succès. La rédaction du score par Clément Grenier à la 81ème minute n'a rien changé, d'autant que les Bretons ont évolué à dix lors de la dernière demi-heure après l'exclusion de Jérémy Gelin (61e).

"La prestation de Ben Arfa ? Le seul point positif, c'est qu'il ait fait 90 minutes" a déclaré, laconique, Sabri Lamouchi. "C'est mérité, ! Lamouchi peut faire la gueule... son équipe ne montre pas grand chose" a estimé Emmanuel Trumer, chroniqueur foot à Canal+ à l'issue du match.
 


C'est la troisième défaite consécutive du Stade Rennais en championnat, qui plonge à la 17ème place du classement, avec 7 points, et une unité d'avance sur le premier barragiste, Monaco.

"Notre prestation est à oublier. Ce que l'on a produit n'est pas respectueux pour les amoureux du Stade Rennais. Il y a urgence à se poser des questions individuelles et collectives" a estimé l'entraîneur Sabri Lamouchi.

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus