Météo. Pleut-il vraiment plus en Bretagne qu'ailleurs ?

durée de la vidéo : 00h03mn23s
On dénombre 170 jours de précipitations par an dans le Finistère, contre 115 jours sur le secteur de Rennes ou 130 jours dans le golfe du Morbihan, soit une quarantaine de jours de différence entre l'est et l'ouest de la Bretagne en matière de pluviométrie. ©France 3 Bretagne / L. Postic - B. Van Wassenhove

De nombreux a priori ont la vie dure au sujet de la météo bretonne, sur la pluie en particulier. Alors, la Bretagne a-t-elle le privilège des parapluies, du ciré et des bottes ? Pas si sûr !

Pluie, froid, soleil, vous savez ce qu'on dit ? En Bretagne, il fait beau plusieurs fois par jour ! Mais une interrogation demeure : pleut-il vraiment plus en Bretagne qu'ailleurs ?

Pour le vérifier, on vous a d'abord demandé à vous, Bretons, quelles étaient vos impressions. Et là, dans la rue à Rennes, on a eu des réponses changeantes, comme le ciel ! "On a beaucoup trop de flotte, mais ça n'est pas pire que les autres années", lâche Régine. Quelques mètres plus loin, une septuagénaire dément : "Il ne pleut pas tout le temps, ce n'est pas vrai !".

Bon, il va falloir se mettre d'accord ! Quelqu'un d'autre a un avis ? Ah, une dame s'arrête : "Effectivement, on peut avoir gris et là, vous voyez, le soleil revient. Regardez, à l'ouest, c'est bleu et à l'est, c'est couvert. Donc on a ses lunettes de soleil dans le sac et on a aussi le parapluie. Après, on s'adapte en fonction de ce qui nous tombe dessus", s'amuse-t-elle. Enfin, une jeune femme arrive à notre portée : "C'est vrai qu'il y a beaucoup de rumeurs qui disent qu'en Bretagne, il pleut énormément. Moi, à chaque fois que je suis venue ici, j'ai toujours eu un très beau temps et c'était très agréable donc je dirais que les rumeurs sont fausses !", conclut-elle. 

Deux fois moins de pluie à Rennes que dans les Monts d'Arrée

Il va falloir appeler les statistiques à la rescousse. Direction Météo Bretagne, à Cesson-Sévigné, près de Rennes. Sébastien Decaux y est prévisionniste et il annonce illico qu'il y a de très nombreuses disparités dans la pluviométrie en Bretagne : "C'est vrai que la Bretagne est une péninsule et ce côté péninsulaire, ouvert sur l'Atlantique, a pour conséquence d'apporter des pluies conséquentes sur tout l'ouest de la Bretagne, et en particulier sur les Monts d'Arrée, tandis qu'après avoir franchi tous ces reliefs, lorsque le vent vient de l'ouest, les masses d'air s'assèchent un petit peu en allant vers le bassin rennais où il pleut presque deux fois moins que sur les monts du Finistère", explique-t-il. 

A Rennes, on enregistre 700 mm de précipitations annuelles. Il pleut moins qu'à Nice qui affiche 800 mm de précipitations chaque année, tout comme Bastia, et il pleut encore davantage sur le pays basque avec 1400 à 1500 mm de précipitations par an. C'est le secteur le plus arrosé de France". 

Sébastien Decaux

prévisionniste à Météo Bretagne

Pour corser l'affaire, le prévisionniste fait un distinguo entre la pluviométrie en millimètres et le nombre de jours de pluie : "Il pleut beaucoup sur le Finistère et assez souvent, c'est ce que l'on voit avec 170 jours de précipitations par an dans le Finistère, contre 115 jours sur le secteur de Rennes, 130 jours sur le golfe du Morbihan, donc ça fait quand même une quarantaine de jours de différence entre l'est et l'ouest de la Bretagne. Donc un temps quand même bien plus sec à l'est qu'à l'ouest de la Bretagne"

Une fois cette distinction faite, qu'en est-il par rapport au reste de la France ? C'est là que ça devient très intéressant : "Il est vrai qu'à Rennes qui enregistre 700 mm de précipitations annuelles, il pleut moins qu'à Nice qui affiche 800 mm de précipitations chaque année, tout comme Bastia", détaille Sébastien Decaux . "Et il pleut encore davantage sur le Pays Basque avec 1400 à 1500 mm de précipitations par an. C'est le secteur le plus arrosé de France"

1 degré de plus, c'est 7% d'humidité en plus 

Et voilà, il ne pleut donc pas plus en Bretagne qu'ailleurs. Il pleut juste différemment, moins intensément mais un peu plus souvent peut-être. "C'est une légende, un cliché, même si de temps à autre, on a une météo capricieuse", conclut Sébastien Decaux.

À l’avenir, avec le réchauffement climatique, le climat breton devenant plus méditerranéen, la pluviométrie changera également de visage : 1 degré de plus, c'est 7% d'humidité supplémentaires et donc des épisodes de pluie plus intenses et resserrés dans le temps.