• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Municipales à Rennes : Enora Le Pape et Jean-Paul Tual chefs de file de La France Insoumise

Enora Le Pape et Jean-Paul Tual, chefs de file de La France Insoumise / © France 3 Bretagne
Enora Le Pape et Jean-Paul Tual, chefs de file de La France Insoumise / © France 3 Bretagne

Ce lundi, les deux chefs de file désignés la veille par l'AG de La France Insoumise, présentaient leur stratégie pour les municipales : créer une liste citoyenne ouverte à gauche et aux écologistes.Objectif : proposer aux citoyens rennais une alternative écologique, démocratique et sociale.

Par Marc-André Mouchère


L'assemblée générale LFI de dimanche a décidé d'une stratégie, valider 10 propositions programmatiques et désigner deux chefs de file : Jean-Paul Tual, conseiller municipal sortant et Enora Le Pape qui avait été candidate aux dernières législatives.


Porte-paroles d'une liste citoyenne ouverte

Une liste large mais avec des limites déjà connues, ni LREM, ni le PS ne sont à leur goût. Pour Jean-Paul Tual les macronistes n'ont pas de propositions et démarrent une campagne "concours de beauté et blabla". Quant au PS, il y a eu selon LFI, des manques ou des divergences graves sur l'écologie avec la pollution du bassin de la Vilaine, de la Seiche, ou le manque de concertation sur l'urbanisme. 

Eux veulent co-construire une liste citoyenne ouverte : ouvertes aux formations politiques de Génération à EEVL en passant par Place Publique; une liste ouverte ausi aux associations et aux syndicats et à tous les citoyens qui veulent se mobiliser pour améliorer la vie des quartiers et prendre des mesures à la fois sociales et écologiques. 
 

Étancher la soif de démocratie

Les chefs de file de La France Insoumise veulent réunir les conditions d'une plus grande écoute des gens des quartiers et de leurs problèmes réels au quotidien. Ils envisagent en particulier de mettre en place une journée de la démocratie avec des votations citoyennes, avec la présentation des projets du budget participatif et la mise en valeur des initiatives citoyennes des quartiers.
 

Des propositions programmatiques

Une plateforme de 270 propositions est déjà listée. Les chefs de file en ont mis en avant une dizaine, dont la gratuité progressive des transports en commun et la création d'un RER métropolitain, une règlementation des pesticides à proximité des habitations et des lieux fréquentés, une politique des 3R pour le logement (Recontruire, Rénover, Réquisitionner), la création d'un centre d'urgence pour les migrants, une restauration collective 100% bio dans les établissements publics (écoles, EHPAD...), un territoire zéro chômeur et la création d'un fond public de financement de l'innovation locale.

"On entend monsieur Jouzel, les jeunes d'Extinction Rebellion, les urgences du CHU, les gens du Blosne avec la disparition de l'hôpital Fontenoy. On a vraiment envie d'une alternative sociale et écologique"
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Littoral, la petite maison aux coquillages

Les + Lus