Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites : à quoi s'attendre en Bretagne ?

Publié le

5e journée de mobilisation contre la réforme des retraites ce jeudi 16 février. À quoi doit-on s'attendre en Bretagne, après les rassemblements massifs de samedi dernier et alors que les vacances d'hiver ont commencé. Petite revue de détails.

Après les manifestations, marquées par une affluence record samedi 11 février, nouvel acte de mobilisation ce jeudi, le 5e. Des perturbations sont attendues, mais elles seront moindres que lors des derniers épisodes, en particulier en raison des vacances scolaires. 

Des perturbations dans les transports

Côté transports, la SNCF annonce une circulation quasi normale pour les TGV Atlantique, sur les autres axes, il y en aura en moyenne 4 sur 5 à circuler, 2 Ouigo sur 3. Un Intercité et un TER sur deux.

Et puis, comme les autres fois, les lignes de transports urbains seront également touchées, les bus de la Star à Rennes, les Bibus à Brest, Kicéo à Vannes, il vaut mieux se renseigner sur les sites des compagnies de transports.

La direction de l'aviation civile informe pour sa part de l'annulation de 20 à 30 % de ses vols ce jeudi en raison des grèves.

Des centres de loisirs fermés

Pour ce qui est de l'Éducation nationale, pas d'impact cette fois, pour cause de vacances d'hiver. Ce qui n'est pas le cas de l'accueil des enfants dans les centres de loisirs.

À Rennes par exemple, 4 centres sur 14 seront fermés.

Une vingtaine de rassemblements dans la région

Pour ce nouvel acte, une grosse vingtaine de rassemblements sont prévus dans la région, à partir de 10h30, 11h pour les premiers, dans le Finistère, à Rennes, Saint-Brieuc ou Brest, à 17h30, 18h pour les derniers, à Vannes, à Lorient ou encore à Fougères.

Ille-et-Vilaine

  • Rennes : à 11h, place de Bretagne
  • Saint-Malo : à 11h, médiathèque
  • Fougères : à 17h30, place Aristide Briand
  • Redon : à 17h, devant la sous-préfecture
  • Combourg : à 18h30, devant le Parvis du lycée
  • Vitré : à 17h, place du général de Gaulle

Côtes-d'Armor

  • Saint-Brieuc : à 11h, Parc des promenades
  • Lannion : à 11h30, quai de l'Aiguillon
  • Dinan : à 18h30, esplanade de la Résistance + retraite aux flambeaux
  • Guingamp : à 17h30, place de la Mairie

Finistère

  • Brest : à 10h30, place de la Liberté
  • Quimper : à 10h30, place de la Résistance
  • Morlaix : à 11h, place de Puyo
  • Carhaix : à 10h30, place du Champ de Foire
  • Quimperlé : à 10h30, place de la Gare

Morbihan

  • Lorient : à 18h, place de la Mairie
  • Vannes : à 18h, esplanade du Port + retraite aux flambeaux
  • Pontivy : à 18h, devant la sous-préfecture + retraite aux flambeaux
  • Ploërmel : à 12h, place de la Mairie
  • Belle-Ile-en-mer : à 11h, Le Palais (port)
  • Ile de Groix : à 11h, place du Marché

Ce qu'on attend, c'est de maintenir la pression, dans la perspective de la journée, qui est maintenant dans toutes les têtes, celle du 7 mars !

Fabrice Le Restif, secrétaire général Force Ouvrière pour l'Ille-et-Vilain

En raison des vacances notamment, l'affluence dans les cortèges pourrait être moindre que celle de samedi dernier, qui avait battu des records. "Ce qu'on attend, c'est de maintenir la pression, il ne s'agit pas de comparer avec les mobilisations précédentes, explique Fabrice Le Restif, secrétaire général Force Ouvrière pour l'Ille-et-Vilaine, on est en pleine vacances scolaires, on n'est pas en dehors du temps et de l'espace. Il s'agit donc de maintenir la pression dans la perspective de la journée qui est maintenant dans toutes les têtes, c'est celle du 7 mars. L'intersyndicale nationale a parlé de France à l'arrêt. Moi, je traduis ça en langage syndicaliste, c'est-à-dire la grève et le blocage économique. Et ça se construit, donc il faut maintenir la pression et ce sera le cas demain !"

Les défilés dans les centres-villes seront ainsi plus ou moins fournis, émaillés ou non de quelques débordements. Des secteurs, évidemment, qui seront à éviter en voiture.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité