Cet article date de plus de 3 ans

Portiques écotaxe de Pontorson : les peines des Bonnets Rouges allégées en appel

Ils avaient écopé en septembre 2014 de peines allant jusqu’à trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Elles ont été réduites par la Cour d’Appel de Rennes à 15 mois d’emprisonnement, dont un an de sursis.
Procès en appel à Rennes des Bonnets rouges poursuivis pour destruction du portique écotaxe de Pontorson (50)
Procès en appel à Rennes des Bonnets rouges poursuivis pour destruction du portique écotaxe de Pontorson (50) © A. Billet
Les quatre Bonnets Rouges interpellés suite à la destruction du portique écotaxe de Pontorson, dans la Manche, ont été condamnés par la Cour d’Appel de Rennes ce mardi à 15 mois d’emprisonnement, dont un an avec sursis.

Ils devront purger la partie ferme de la peine, trois mois, avec un bracelet électronique. La décision sur les intérêts civils sera rendue le 8 décembre.

C’est moins que ce qu’ils avaient écopé en septembre 2014 lors du jugement en première instance.

Trois des accusés concernés avaient écopé de peines de 18 mois de prison ferme et 18 mois de sursis, un autre à un an ferme et un an de sursis, un cinquième avait pris deux mois ferme. 

En juin dernier, l’avocat général de la Cour d’Appel avait demandé la confirmation des peines de première instance.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société bonnets rouges politique