Premier jour du procès du meurtrier présumé de Lucie Beydon

Le procès du meurtrier de Lucie Beydon en 2004 s'est ouvert ce matin à Rennes. Récit de cette première journée par Sylvain Salliou.

L'avocat général pendant le procès du meurtre de Lucie Beydon à Rennes
L'avocat général pendant le procès du meurtre de Lucie Beydon à Rennes © S. Salliou - France 3 Bretagne
C'est un homme calme qui s'est présenté devant la cour d'Assises. Nicolas Le Bouch, 40 ans, est dépendant aux drogues, à l'alcool et à la pornographie.

Quand le Président l'interroge, sereinement il reconnaît le meurtre de Lucie Beydon, l'exhibition mais il nie toujours la tentative de viol sur l'étudiante. C'était dans la nuit du 3 au 4 septembre 2004 à Rennes. 

L'homme était sous contrôle judiciaire mais pas inscrit au fichier des délinquants sexuels. Un mois après le meurtre il est interrogé puis relâché. Pourtant il est à l'époque poursuivi pour une trentaine d'agressions sexuelles et faits exhibitions.

J'ai commencé à 16 ans

dit-il devant la cour. L'accusé raconte aussi, comme pour se justifier, qu'il a été agressé sexuellement par un voisin quand il était enfant. 

Pour son avocat c'est le procés d'un homme seul. Son ex-compagne explique être tombée amoureuse de lui :"j'étais jeune je le trouvais beau et gentil mais c'est vite passé". Leur relation a duré 3 ans. Sa fille aujourd'hui agée de 17 ans ne sait pas qui est son père.

Un reportage de Sylvaine Salliou et Thierry Bouilly
durée de la vidéo: 01 min 47
Meurtre de L.Beydon


Intervenant:
- Maître Maître Olivier Pacheu, avocat du meurtrier présumé




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter