Réforme des retraites : les avocats entament leur deuxième semaine de grève

Les avocats rassemblés devant le Parlement de Bretagne à Rennes / © J. Vincent-Seignet - France Télévisions
Les avocats rassemblés devant le Parlement de Bretagne à Rennes / © J. Vincent-Seignet - France Télévisions

Environ 150 avocats du barreau de Rennes se sont rassemblés ce 13 janvier, devant la cour d'appel au Parlement de Bretagne. Ils entament aujourd'hui leur seconde semaine de grève, ce qui perturbe le fonctionnement des tribunaux. La réforme des retraites prévoit un doublement de leurs cotisations. 

Par E.C


"Le barreau de Rennes est en grève depuis une semaine, en raison du projet de réforme des retraites. La profession d'avocat qui est un régime autonome, qui ne coûte rien au citoyen français est particulièrement impacté par le projet porté par le gouvernement." Maître Hélène Laudic-Baron, Bâtonnier du Barreau de Rennes est toujours mobilisée, avec ses confrères et consoeurs. Ce 13 janvier, ils ont profité de l'audience solennelle de rentrée, pour se rassembler devant la cour d'appel à Rennes et continuer à se faire entendre. 

"Pour les avocats, cela changera beaucoup puisque cette réforme prévoit un doublement des cotisations retraites, pour des pensions qui seront moindres que ce que nous garantit aujourd'hui notre régime de retraite." 


Rester autonome et solidaire


"Nous ne souhaitons pas de changements, juste rester solidaires et autonomes. 100 millions d'euros par an sont versés au pot commun, soit 1200 euros par avocat" rappelle Maître Hélène Laudic-Baron. "Il faut que nous puissions continuer à exercer dans des conditions décentes", estime-t-elle. "Pourquoi on vient mettre ce régime autonome dans un régime universel qui ne correspond pas ?"

Ce midi, le Barreau de Rennes décidera ou non la poursuite du mouvement de grève. "Nous n'avons pas envie de céder. Ce qui va être décidé aujourd'hui fait l'avenir de la profession demain." 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus