Cet article date de plus de 7 ans

Rennes : 12 ans de prison ferme pour la mère infanticide

La mère infanticide a été condamnée à 12 ans de prison ferme par la Cour d'appel d'Ille et Vilaine. Elle avait écopé de 20 ans en première instance pour le meurtre de ses jumeaux.
Ouverture à Rennes du procès en appel pour le double infanticide de Ploumilliau dans les Côtes-d'Armor
Ouverture à Rennes du procès en appel pour le double infanticide de Ploumilliau dans les Côtes-d'Armor © Adélaïde Castier
Après quatre jours de procès au palais de justice de Rennes, cette mère de famille de Ploumilliau dans les Côtes-d'Armor a été condamnée à 12 ans de prison ferme. Pour ce procès en appel, elle a été jugée responsable de la mort de ses deux bébés fin 2008 début 2009. Quentin et Léa, deux jumeaux, nés le 18 novembre 2008 et décédés quelques semaines plus tard.

Les jurés n'ont pas retenu la clause d'irresponsabilité pénale pour troubles psychiques ayant aboli le discernement.

En première instance à Saint-Brieuc, elle a été condamnée à 20 ans de réclusion mais a toujours défendu la thèse de l'accident suite à la mort de Quentin, après une chute dans l'escalier. Pour la mort de Léa, retrouvée noyée dans une baignoire, la mère ne se souvient plus.

Sa famille et sa belle-famille l'ont toujours soutenue. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice