Rennes 2 : les examens suspendus pour la semaine suite à une assemblée générale

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

À la suite d'une assemblée générale étudiante, tenue à Rennes 2 dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites, il a été voté le blocage de l'université et la perturbation des examens. La présidence de l'université a décidé que tous les examens de cette semaine seraient annulés.

Par Juliette Vincent-Seignet


L'assemblée générale a réuni 300 étudiants de l'université ce lundi 6 janvier à 13h, selon la fédération syndicale des étudiants (FSE). Les étudiants ont d'abord voté pour savoir si les examens de cette semaine seraient maintenus. Une majorité a voté en faveur "d'une perturbation des examens", dès la fin de l'assemblée

Vers 14h, plusieurs étudiants ont donc perturbé les partiels en cours, écrits et oraux. "Au moins 5 amphithéâtres ont été perturbés", nous explique Cloé Guillonneau, secrétaire à l'organisation de la FSE. 

Lors de cette AG, les étudiants ont également voté pour le blocage de l'université. Deux propositions s'offraient aux étudiants présents : un blocage le jeudi et vendredi ou un blocage à partir de mardi 7 janvier. La deuxième option a été votée à la majorité. "C'était plus cohérent de bloquer la fac afin de pouvoir se mobiliser et avoir un réel rapport de force pour montrer que les étudiants sont contre cette réforme", nous confie Cloé Guillonneau. 

Suite à ces deux votes, la présidence de l'université s'est réunie avec les intersyndicales étudiantes et enseignantes et a décidé que tous les examens de cette semaine seraient annulés.

Dans un communiqué, Olivier David, le président de l'université, écrit : "En concertation avec les directeurs d'UFR, nous avons donc décidé de suspendre l'ensemble des épreuves sur table (examens terminaux et contrôles continus - étudiants de la C.E.D inclus), pour les campus Villejan et La Harpe, à compter de demain et pour le reste de la semaine".

Plus tôt dans la journée, Fabien Caillé, le vice-président des étudiants de l'université de Rennes 2, avait transmis cette information sur le groupe Facebook "Rennes 2". 
 
Fabien Caillé, le vice-président des étudiants de l'université de Rennes 2 s'est exprimé sur Facebook. / © Capture d'écran Facebook "Université Rennes 2"
Fabien Caillé, le vice-président des étudiants de l'université de Rennes 2 s'est exprimé sur Facebook. / © Capture d'écran Facebook "Université Rennes 2"

Concernant les examens qui ont eu lieu ce lundi 6 janvier, le communiqué précise : "Les épreuves qui ont pu se tenir aujourd'hui dans de bonnes conditions seront conservées ; celles ayant été perturbées feront l'objet d'un traitement au cas par cas".

Le blocage entraînant la suspension des examens a beaucoup fait réagir sur les réseaux. Les étudiants non-bloqueurs ont exprimé leur mécontentement avec parfois... un peu d'humour. 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus