Rennes : Le CROUS dépose plainte suite aux dégradations de ses locaux

Les bureaux du CROUS vandalisés / © CROUS
Les bureaux du CROUS vandalisés / © CROUS

Mercredi 15 janvier, une quarantaine d'étudiants a envahi le Centre Régional d'Oeuvres Universitaires et Sociales de Rennes. L'action visait à obtenir des aides pour les étudiants dont les examens ont été annulés. Les locaux ont ensuite été vandalisés. Le CROUS a déposé plainte ce matin. 

Par BVW


Hier mercredi en début d'après-midi, une quarantaine d'étudiants ont occupé le Centre Regional d'Oeuvres Univesitaires et Sociales (CROUS) sur le site de la faculté d'économie, place Hoche à Rennes.

Sur leur page "Assemblée générale - Rennes 2", les étudiants expliquent que cette action visait à obtenir "le remboursement des frais engagés par les étudiant-e-s à à distance pour se rendre à leurs examens annulés par la présidence de Rennes2 (congés sans solde, déplacement, hébergement,...)".

Ils ont d'abord été reçus par la responsable de la vie étudiante, mais en l'absence du directeur et de son adjoint, il leur a été proposé un rendez-vous lundi prochain. "Non satisfaits par cette réponse, nous avons décidé d'envahir les locaux au premier étage", déclarent les étudiants dans leur manifeste. "Dix minutes plus tard, nous obtenions la création d'une commission chargée d'attribuer des aides ponctuelles".

Des demandes de garanties


Jugeant cette proposition "trop floue" les manifestants ont alors exigé des garanties de la part de la direction, notamment sur le lieu et la date de la tenue de cette commission, ainsi que l'attribution des aides sans demande de justificatifs de situation sociale. En attendant une réponse, ils ont de nouveau envahi les bureaux du premier étage, "déplaçant disent-il quelques meubles et jetant des papiers dans l'escalier".
 
Le hall d'accueil du CROUS, mercredi après-midi / © CROUS
Le hall d'accueil du CROUS, mercredi après-midi / © CROUS

 

A l'arrivée des forces de l'ordre à l'entrée du campus, le groupe a quitté le bâtiment et a rejoint le rassemblement des enseignants se tenant devant le rectorat.

Dans un communiqué le CROUS affirme que ses personnels sont constamment restés ouverts au dialogue avec les manifestants. Le CROUS déplore "leur démarche d’intimidation à l’encontre du personnel, tout autant que les dégradations commises, la détérioration de dossiers administratifs, les fouilles dans les bureaux et les vols de matériel".

Ce jeudi matin 16 janvier, le CROUS déclare avoir officiellement déposé plainte.

Sur les réseaux sociaux, les étudiants d'Assemblée générale - Rennes 2 appellent à d'autres actions, dont un blocage économique du campus dès ce jeudi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus