Affaire Dorian Guémené à Rennes. Des peines de 8 ans à 15 ans de prison ferme pour les cinq accusés

La Cour d'Assises d'Ille-et-Vilaine a rendu son verdict ce vendredi 22 octobre 2021. Après la mort de Dorian Guéméné, tabassé à mort en 2018 à la sortie d'une boîte de nuit rennaise, cinq des six accusés ont été reconnus coupables du meurtre du jeune homme.

Le réquisitoire de l'avocat général avait placé Sacha R, jeudi 21 octobre, à l'avant-poste de ceux qui avaient donné la mort à Dorian Guémené. Et requis 17 ans de réclusion contre lui. Il est condamné ce vendredi 22 octobre à 15 ans de prison.

La cour d'assises n'a fait pas de différence entre lui et les quatre autres, comme le demandait l’accusation. Elle a aussi retenu l’intention d'homicide, stipulant que les cinq accusés avaient bien eu l’intention de donner la mort, là où l’avocat général avait requis la qualification de coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Pour Jean-Marie Blin, le procès des six accusés, âgés de 21 à 31 ans a établi, au fil de dix journées d'audience, que l'ensemble de ceux qui ont participé au tabassage de Dorian Guémené "peuvent être tenus responsables, sans qu'il soit nécessaire de préciser la nature des coups portés par chacun" .  Avant d'admettre, à l'intention des jurés, "il va falloir abandonner l'idée de tout savoir" sur la scène de violence de cette nuit-là.

Pourtant, avait rappelé l'un des avocats de la défense, Maître Denis Fayolle, "en matière judiciaire, il n y a pas de responsabilité collective". Chaque accusé doit être jugé séparément.

Un prévenu acquitté

Cette nuit de juillet 2018,  un jeune homme est pris à partie à la sortie d'une boîte de nuit dans le centre de Rennes, après une altercation à l'intérieur de l'établissement. Dorian Guémené, 24 ans, est alors la cible d'un déchaînement d'une violence inouïe. Les coups s'enchaînent durant 4 minutes et 10 secondes, presque tous sont portés à la tête. Le corps de Dorian gît sur le trottoir. 

Les cinq accusés reconnus comme ayant porté des coups à Dorian, alors qu'il était à terre, sont condamnés ce 22 octobre :  15 ans pour Sacha R, 8 ans pour son frère Stanislas R, 13 ans pour Alexis P, 10 ans pour Guillaume C et Thomas G.

Un sixième prévenu, soupçonné de dissimulation de preuve, est acquitté.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société