• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : la jeunesse défile pour le climat, inquiète pour son avenir

Plusieurs milliers de jeunes ont marché pour le climat ce vendredi dans les rues de Rennes / © T. Peigné
Plusieurs milliers de jeunes ont marché pour le climat ce vendredi dans les rues de Rennes / © T. Peigné

Ils étaient plusieurs milliers à défiler, 2 000 selon la police, collégiens, lycéens et étudiants, mobilisés pour le climat et une symbolique "grève mondiale pour le climat".

Par Thierry Peigné


C'est au pas de course, des masques anti-pollution sur le visage pour une partie d'entre-eux, que des centaines de jeunes ont battu le pavé du centre-ville de Rennes en scandant "Et un et deux et trois degrés, c'est un crime contre l'humanité".
Parti du parc du Thabor, les jeunes manifestants sont passés par le lycée Emile Zola, avenue Janvier avant de se rendre sur la dalle du Colombier.
Sur les pancartes figuraient des slogans chocs comme "La planète bout, la jeunesse aussi!", "L'amazonie brûle, à quand l'Elysée", "Justice climatique", "On veut un futur", "Quand je serai grande, je voudrais être vivante", "Terrien, sans terre, t'es rien" ou plus insolites comme "La terre est la seule planète où le Kouing-Amann existe, alors sauvons-là" ou même "La reine des neiges ne sait pas nager".

Le défilé s'est ensuite arrêté pour un sit-in devant le centre commercial Colombia et le Mc Donalds. Plusieurs jeunes ont pris la parole dénonçant l'inaction des gouvernements et exhortant à la mobilisation de la jeunesse.
Parmi les manifestants, certains arboraient des drapeaux des Jeunes Ecologistes, d'Extinction Rebellion ou d'Amnesty International. La majorité des jeunes exprimaient une inquiétude et même une peur de l'avenir, tel Félipé, étudiant en biologie.
Félipé explique sa crainte pour l'avenir
Félipé, étudiant en biologie, a défilé lors de la marche pour le climat des jeunes ce 20/09/2019 à Rennes
Rejoignant le mouvement initié à l'été 2018 par la jeune Suédoise Greta Thunberg, les jeunes boycottent les salles de classe ce vendredi pour une très symbolique "grève mondiale pour le climat", qui doit culminer par une manifestation monstre à New York, où se tiendra lundi un sommet international sur le climat.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'histoire du football féminin

Les + Lus