Rennes. Le jeune homme victime d'un rodéo urbain est décédé

Publié le Mis à jour le

Fauché par une moto dans le quartier de Beaulieu dimanche 5 juin, le jeune homme de 19 ans est décédé des suites de ses blessures, annonce ce mercredi après-midi le procureur de la République de Rennes.

Hospitalisé dans un état grave dimanche dernier, le jeune homme de 19 ans, victime d'un rodéo urbain à Rennes, est décédé. C'est ce qu'annonce le Parquet de Rennes, ce mercredi après-midi. 

En arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des secours, il avait été réanimé sur place avant d’être hospitalisé dans un état grave. Il souffrait d’un traumatisme crânien et d’une hémorragie interne. 

L'enquête est désormais ouverte pour homicide involontaire.

Le conducteur mis en cause avait été placé en garde à vue à l'hôpital ce mardi 7 juin. Cette dernière a finalement été levée aujourd'hui en raison de l'état de santé du jeune homme "qui ne permet pas de poursuivre cette mesure", poursuit le procureur de la république, Philippe Astruc. 

Âgé de 18 ans et connu de la justice, il souffre d'un traumatisme crânien et de plusieurs fractures, dont une ouverte du fémur.

Les faits se sont passés au niveau du campus universitaire de Beaulieu à Rennes, dimanche 5 juin.

La victime, à pied, avait été percutée par le conducteur d'une motocyclette effectuant une "roue arrière" sur une moto.

Toujours selon le procureur de la République, les deux hommes se connaissaient. 

Deux autres blessées, dont un enfant

La motocyclette a été déplacée et emmenée par des amis du mis en cause et de la victime et n’a pour l’heure pas été retrouvée.

Philippe Astruc

Procureur de la République de Rennes

Selon le parquet, le conducteur transportait un passager né en 2015 à Rennes, "assis semble-t-il sur le guidon de la moto" lors des faits. Souffrant de blessures sans gravité, l'enfant est sorti de l'hôpital. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité