Rennes: le Théâtre National de Bretagne est-il partisan dans la campagne?

la contribution du directeur du TNB, publiée puis envoyée à 14 000 abonnés / © F3
la contribution du directeur du TNB, publiée puis envoyée à 14 000 abonnés / © F3

La liste Changez la ville! (EELV - Front de Gauche) dénonce une lettre du directeur du Théâtre National de Bretagne à ses abonnés dans laquelle, selon la liste, il prend parti pour la majorité sortante. La droite emboîte le pas sur la polémique.

Par Stéphane Grammont

C'est la contribution de François Le Pillouër, le directeur du TNB (Théâtre National de Bretagne), à un débat de Ouest-France sur la culture à Rennes (35), qui met le feu au poudre. Cette dernière vante les mérites de la ville en matière culturelle. Une contribution envoyée au journal Ouest-France et publiée le 12 mars, en marge d'un débat sur la culture organisé avec les neuf candidats par Ouest-France. Ladite contribution étant ensuite envoyée aux 14 000 abonnés du théâtre.

Le courrier signé par ce directeur très engagé à gauche et par ailleurs soutien de la liste de Nathalie Appéré, vante "le succès de la carte Sortir!" et les "réussites rennaises" du TNB ou de l'Opéra.

François Le Pillouër indique ensuite que "quelques candidats, abandonnés du ciel et des électeurs, veulent diminuer fortement les subventions des institutions qui sont pourtant garantes d'une fréquentation large, d'une renommée internationale et internationale essentielle".


Polémique

L'initiative fait bondir Changez la ville!, qui dénonce dans un communiqué "l'utilisation d'une base mails d'abonnés d'un théâtre public par son propre directeur pour soutenir, dans le cadre des élections municipales, la majorité sortante". Mathieu Theurier, tête de liste, demande un droit de réponse :
Polémique TNB : réaction de Mathieu Theurier (EELV-Front de gauche)

 Pour Bruno Chavanat, liste Osons Rennes !, le directeur du TNB est passé outre son devoir de réserve :
Polémique TNB : réaction de Bruno Chavanat (UMP)

Cette mention de candidats "abandonnés des électeurs" a le don d'agacer Caroline Ollivro, de la liste Rennes Bretagne Europe :
Polémique TNB : réaction de Caroline Ollivro (Rennes Bretagne Europe)

Appéré: c'est "inopportun"

Nathalie Appéré, candidate socialiste à la succession de Daniel Delaveau, a réagi dans un communiqué. Elle "découvre cette initiative personnelle" et même la "condamne".

Le Théâtre National de Bretagne devrait toucher un peu moins de 3 millions d'euros de subventions en 2014 de la part de la ville de Rennes.



A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus