Manifestation à Rennes : confusion autour de la rocade et route de Lorient

Après la dislocation du cortège de la manifestation Route de Lorient, un groupe d'une cinquantaine d'"irréductibles" a bloqué la rocade du côté de la porte de Cleunay. Ils ont étré rapidement délogés. S'en est suivi un "jeu du chat et de la souris" avec les forces de l'ordre.

La tension monte aux abords de la rocade de Rennes. Des groupes de manifestants jouent « au chat et à la souris » avec les forces de l’ordre, après que la rocade ait été envahie par deux fois en début d’après-midi. Un défilé, parti du centre-ville vers 11h30, avait gagné dans le calme la rocade
après avoir rassemblé quelque 1.500 personnes selon les organisateurs comme la préfecture

Les forces de l’ordre ont délogé les manifestants des voies, après quoi, par petits groupes, ces derniers ont cherché à « reconquérir » la 4x4 voies. Régulièrement, des grenades lacrymogènes sont envoyées. 

Les manifestants sont ensuite retournés route de Lorient, à la hauteur du Roazhon Park, puis a remonté le mail François Miterrand pour rejoindre le centre-ville, où des heurts ont éclaté. 

Après la dislocation du cortège de la manifestation Route de Lorient, un groupe d'une cinquantaine d'"irréductibles" a bloqué la rocade du côté de la porte de Cleunay. Ils ont étré rapidement délogés. S'en est suivi un "jeu du chat et de la souris" avec les forces de l'ordre.

Les derniers manifestants se sont dispersés vers 16h30.

Cinq personnes ont été interpellées, dont trois ont été placées en garde à vue, a rapporté la préfecture d'Ille-et-Vilaine. Parmi ces trois manifestants, deux ont été interpellés à la suite de tirs de projectiles, selon la même source. Un policier a été légèrement blessé.

Le journaliste de Francetvinfo, Yann Thomson, était sur place pour Francetvinfo.