Jeune femme mortellement fauchée par une voiture de police à Rennes : les circonstances de l'accident

Passage piéton du passage de la Chapelle-Boby au niveau du pont de Châteaudun - Rennes (35) / © B.Thibaut - FranceTV
Passage piéton du passage de la Chapelle-Boby au niveau du pont de Châteaudun - Rennes (35) / © B.Thibaut - FranceTV

L’accident s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi à Rennes. Une voiture de police qui partait en intervention a percuté deux personnes sur un passage piéton. Une jeune femme est décédée. Un jeune homme est sérieusement blessé.  

Par Gilles Le Morvan


Le dramatique accident s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi, près du pont de Châteaudun sur les quais à Rennes.

Vers minuit et demi, un véhicule de police banalisé de la brigade canine, qui se rendait en intervention, a percuté deux piétons sur un passage protégé.
 

Une jeune femme est décédée, un jeune homme dans un état grave


Les deux victimes ont été rapidement transportées à l’hôpital de Pontchaillou. Mais l'une d'entre elles, "une jeune femme de 21 ans, est décédée ce jeudi matin indique le Parquet de Rennes. Elle était animatrice en milieu scolaire à Rennes".

La seconde victime est un jeune homme de 23 ans"Sérieusement blessé, il a subi une intervention chirurgicale dans la matinée. Son pronostic vital n’est pas engagé. Aucun lien entre ces deux personnes n’est à ce stade établi", ajoute le Parquet.
 

Le gyrophare était actionné, pas la sirène


Selon les premiers élements fournis par l'IGPN, le véhicule de police venait d'être sollicité pour venir renforcer une patrouille dans le quartier de Villejean. 

A bord, les deux fonctionnaires ont alors "actionné les avertisseurs lumineux, mais sans faire usage de l'avertisseur sonore « deux tons », précise encore le Parquet. 


Un bus a-t-il masqué la vue ?


C'est au niveau de l'arrêt de bus "Pont de Chateaudun", du 71 avenue du Sergent Maginot, que l'accident s'est produit. Le conducteur "a été semble-t-il masqué par un bus" indique une source policière.

De son côté le Parquet confirme qu'à cet instant, le véhicule de police a croisé deux bus dont l'un venait de déposer les deux victimes à l'arrêt.

La jeune femme et le jeune homme ont alors commencé à traverser sur le passage piéton avant d'être percutés.   


Contrôles alcoolémie et stupéfiants négatifs pour le conducteur


Selon les premières constatations, "le véhicule de police s’est arrêté 23 mètres après l’impact sur une route humide", ajoute le Parquet. "L’équipage était constitué de deux policiers. Une vérification d’une éventuelle présence d’alcool ou de stupéfiants a donné un résultat négatif pour le conducteur."

"Les deux policiers, choqués, ont été entendus et ont fourni des explications sur le déroulement des faits en correspondance avec les enregistrements des échanges radios entre équipages ainsi qu'avec les déclarations des  témoins extérieurs",
souligne encore le Parquet.

L’état de santé du jeune homme blessé n’a pas encore permis son audition.

Les investigations de l’IGPN vont se poursuivre sous l’autorité du parquet de Rennes, qui a mandaté une association d’aide pour accompagner les victimes et leurs familles dans cette épreuve.


 

Sur le même sujet

Les + Lus