Rennes. Pompiers et policiers visés par des tirs de mortier d'artifice

Des pompiers et des policiers ont été visés par des tirs de mortier d'artifice ce lundi 11 octobre en soirée dans un quartier du Sud de Rennes. Il n'y a pas eu de victimes, juste des dégâts matériels. Les délinquants ont réussi à prendre la fuite.

Il était 21h10 ce lundi soir lorsqu’une voiture de GRDF (gaz réseau distribution France) a été la cible de projectiles place de Monténégro dans le quartier du Blosne au Sud de Rennes. Des vitres du véhicule ont été brisées.
Cinq minutes plus tard à quelques pas de là, boulevard de Yougoslavie, des pompiers qui intervenaient pour des feux de buissons ont essuyé des tirs de mortier d’artifice. Leur véhicule a lui aussi été endommagé.

Puis, les policiers dépêchés sur place ont, à leur tour, été l’objet de tirs de mortier d’artifice. Le pare-brise et le capot d’un fourgon ont été abîmés.

Feux d'artifice

Une dizaine de personnes dissimulées par des capuches et habillées de sombre, a pris la fuite.
Ces tirs de mortiers d’artifice sont tout simplement des feux d’artifice. Mais ils sont utilisés, ici, comme arme par destination, ce qui les rend dangereux. Une enquête a été ouverte.

Déjà, cet été dans les quartiers Sud de Rennes, au Blosne et à Bréquigny, des "feux d’artifice" étaient tirés régulièrement en l’air, exaspérant la population.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité pompiers faits divers