Rennes s'impose tout en maîtrise contre Caen et accroche le wagon de tête

Rennes s'est imposé 2 à 0 tout en maîtrise contre Caen à domicile dimanche lors de la 4e journée de Ligue 1, un succès qui permet aux Bretons d'accrocher le wagon de tête de la L1.

Avec 7 points en 4 journées, les Rennais sont provisoirement 5e à trois points du leader Monaco, alors que Caen occupe la 10e place avec deux victoires à domicile et deux défaites à l'extérieur.

Petit à petit, le style Christian Gourcuff semble prendre à Rennes. Ses joueurs ont souvent monopolisé le ballon, Yoann Gourcuff et Benjamin André dans l'axe, pouvant s'appuyer à loisir sur les joueurs latéraux comme Ludovic Baal, Romain Danzé, Wesley Saïd ou Rami Benseïbani.

Dans la dernière passe ou l'avant-dernière passe, à moins que ce ne soit les appels de Giovanni Sio trop prévisibles, Rennes a encore des progrès à faire, car la première période a été très pauvre en occasions.

On notera toutefois la longue et lumineuse ouverture de Gourcuff pour Sio, dont la volée a bien été repoussée sur sa droite par un Rémy Vercoutre vigilant (18e). Heureusement pour eux, les Rouge et Noir ont eu la chance de marquer rapidement en deuxième période.

Sur un bon décalage pour Danzé sur la droite, l'inépuisable arrière latéral rennais centrait à ras de terre pour Gourcuff qui s'apprêtait à armer une frappe quand Wesley Saïd s'emparait du ballon sous son nez et venait ajuster Vercoutre d'une belle frappe à ras de terre et du poteau (1-0, 47e).

Ce but a eu le mérite de réveiller un peu les Normands, mais Benoît Costil s'est montré intraitable sur une frappe de Yann Karamoh (53e).

Sur le corner qui suivait, le portier a été suppléé sur sa ligne par Gelson Fernandes, qui repoussait une frappe de Damien Da Silva, seul au deuxième poteau.

Quelques minutes plus tard, Costil sortait encore une parade-réflexe pour dévier une tête d'Ivan Santini, sur un centre venu de la gauche, en corner. Il était encore présent sur une tête de Damien Da Silva au début des arrêts de jeu, et sur le contre, le revenant Paul-Georges Ntep servait un autre remplaçant entré peu avant, Sanjin Prcic, pour un 2-0 imparable.

Cette prestation plutôt solide est encourageante avant d'aller défier le leader Monaco dans une semaine, alors que Caen recevra vendredi le Paris SG.