Rennes : un tableau de Le Guerchin vendu 110 000 € aux enchères

Publié le Mis à jour le
Écrit par V.Chopin

Ce lundi 12 février, près de 300 oeuvres provenant d'un château et de plusieurs belles demeures d'Ille-et-Vilaine ont été vendues aux enchères à l'Hôtel des ventes de Rennes. Parmi elles, "Saint Pierre en prison", une huile sur toile de Le Guerchin, vendue 110 000 euros à un acheteur américain.
 



Tableaux anciens, orfèvrerie, pendules, céramiques, sculptures, objets d’arts… Au total, ce sont 281 lots qui ont été mis en vente ce lundi après-midi pour la première belle vente de l'année 2018 orchestrée par Maître Carole Jézéquel à Rennes Enchères.



Parmi ces oeuvres figuraient de véritables pièces de musées. C'est le cas, par exemple de "Saint Pierre en prison", une huile sur toile de Francesco Barbieri, plus connu sous le nom de Le Guerchin. Cette peinture, datant de 1623 environ, est issue d'une des plus grandes collections de peinture ancienne constituée par don Sébastien Gabriel de Bourbon et Bragance. Son prix était estimé entre 30 000 et 50 000 €, mais l'oeuvre est partie à 110.000 €, par un acheteur américain. "Ici, l’artiste se concentre entièrement sur la figure de l’apôtre et son regard dirigé par delà la fenêtre de la geôle. À ses barreaux, le Guerchin oppose la clé que tient Saint Pierre et qui semble faite du même métal" décrit Rennes Enchères.





Autre "bijou" de cette vente exceptionnelle : le portrait de l'armateur malouin Jean-Martin de la Chapelle, dit aussi de La Chapelle-Martin, datant de 1711 et 1712. Cette huile sur toile, peinte par Hyacinthe Rigaud, était estimée entre 12 000 et 15 000 €. Elle a été vendue 34 000 €.



Des panneaux de retables du XVème siècle de l’école de Bavière, estimé entre 30 000 et 40 000 €, sont aussi mis en vente à partir de 14h, 32 place des Lices à Rennes.



L'huile sur toile de Francesco Barbieri, dit Le Guerchin, était une des oeuvres clé de cette vente aux enchères rennaise. ©France 3 Bretagne




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité