Restaurants routiers : réouverture partielle dès samedi pour servir des repas chauds

Des conditions dignes de travail pour les chauffeurs, c'est ce que demandaient les entreprises et syndicats des transports routiers face aux mesures de confinements. Ils ont été entendus. Samedi, 250 restaurants relais routiers sur le territoire pourront servir des repas chauds à table.

Dès samedi, 250 relais routiers pourront à nouveau servir des repas à table aux chauffeurs.
Dès samedi, 250 relais routiers pourront à nouveau servir des repas à table aux chauffeurs. © Maxppp Philippe Turpin
Les syndicats de routiers ont obtenu l'ouverture, dès samedi, de 250 relais routiers, ont-ils indiqué à l'issue d'une
réunion téléphonique mercredi avec le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. 
"L'annonce de l'ouverture dans un premier temps, dès samedi, de 250 relais routiers par arrêtés préfectoraux de 18h à 10h, pour les conducteurs routiers, sur présentation de leur carte professionnelle (FCOS ou FIMO), a été accueillie comme une première victoire pour les conditions de travail et d'hygiène de ces héros, qui assurent la continuité de l'économie du pays", ont salué les syndicats dans un communiqué. 
    

On pense que c'est déjà un bon début parce que il n'y avait que 50 relais routiers d'ouverts au premier confinement. On aura un interlocuteur en permanence pour ajuster les relais qui auront besoin d'être ouverts

Thierry Douine, Président CFTC Transports à l'AFP


Périodes de repos dignes, sanitaire et vie sociale !


Pour William Morin (FO routiers d'ille-et-vilaine), c'est un bon début pour les collègues qui sont sur la route car ces relais pourront assurer les petits déjeuners et les repas du midi, mais il met tout de même un bémol.

La réouverture des relais routiers est une bonne nouvelle pour les collègues qui partent plusieurs jours et retrouveront des conditions de travail, d'hygiène avec l'accès aux sanitaires et de restauration correctes. Mais dans la mesure où les horaires autorisées sont de 18h à 10h, les repas chauds du midi ne seront toujours pas disponibles !

William Morin, FO routiers 35


Du côté des exploitants de relais-routiers, on attend aussi des précisions. Pour l'heure, seuls 250 établissements seront autorisés à servir des repas chauds à table. Chez Ker Jo Ann, un relais routier situé à Châteaubourg sur la N157, proche de Rennes et Vitré en Ille-et-Vilaine (35), l'exploitant qui sert traditionnellement 220 couverts chaque jour reste suspendu au choix qui seront faits. 
 

250 relais ouverts, c'est très peu. Cela fait 2 à 3 établissements par département. Pour le moment nous n'avons pas la liste des relais qui seront choisis.Nous ne savons pas qui va l'élaborer et sur quels critères. Même si c'est une bonne nouvelle, cela va instaurer une concurrence entre nous. Ceux qui ne peuvent faire que de la vente à emporter seront forcément perdants !Eric Delamaire, patron du relais routier Ker Jo Ann

Eric Delamaire, patron du relais routier Ker Jo Ann

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie trafic routier coronavirus/covid-19 société