Rocade de Rennes : la réduction de la vitesse repoussée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné
La rocade rennaise bien chargée
La rocade rennaise bien chargée © France 3 Bretagne

Annoncée en mai pour une mise en application début septembre, la réduction de 20 km/h sur la rocade de Rennes est repoussée de plusieurs semaines pour des raisons techniques.

La rocade de Rennes, 30 km environ, se situe sur Rennes mais aussi sur plusieurs communes périphériques. Or, la mise en place de la réduction de limitation de vitesse nécessite le changement de dizaines de panneaux de signalisation. Une contrainte technique qui prend du temps et nécessite de mettre tous les acteurs concernés au diapason.

La préfecture d'Ille-et-Vilaine a donc décidé de repousser de quelques semaines la date de mise en application de ces nouvelles limitations de vitesse. Annoncées pour début septembre, elles ne seront effectives que fin septembre ou début octobre. Le préfet réunit fin août l’ensemble des services concernés pour faire le point.

20km/h de moins pour l'environnement et la sécurité

La décision de réduire la vitesse de 20km/h sur la rocade avait été annoncée le 4 mai dernier par la mairie de Rennes et la préfecture. Les portions à 90 km/h passeront à 70 km/h et celles à 110 km/h au nord et à l'est de la ville seront limitées à 90 km/h.

Les mois précédents cette annonce, l'agglomération rennaise avait connu plusieurs épisodes de pollution liés aux particules fines. La réduction de limitation se veut donc une mesure de santé publique en réduisant la pollution atmosphérique et de sécurité routière en diminuant les embouteillages quasi quotidiens. Elle fera l'objet d'une expérimentation d'un an. Durant cette période, plusieurs points seront évalués : l'impact de cette mesure sur le bruit, la sécurité routière, la fluidité du trafic et la pollution.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.